Skip to content
Le Panier Bleu en mains privées


A la veille de donner naissance à son premier site transactionnel, capable de se comparer à Amazon, le Blue Basket est devenu une entreprise privée.

Le nom et le site de l’initiative gouvernementale, née il y a deux ans, au plus fort de la pandémie, ont été achetés par Agora Platform, une nouvelle entreprise privée fondée avec le soutien d’Investissement Québec (IQ).

Le bras financier du gouvernement injecte 12 millions de dollars dans l’aventure, qui totaliserait actuellement 22 millions de dollars. Ces 12 millions de dollars comprennent « la conversion en actions d’une avance faite sous forme d’un prêt de 3 millions de dollars autorisé en 2021 », a précisé un porte-parole d’IQ.

L’Etat actionnaire minoritaire

Les trois autres actionnaires sont le Fonds de solidarité FTQ, avec une contribution de 5 millions de dollars au capital social de l’entreprise, le Mouvement Desjardins (4 millions de dollars) et Lightspeed de Montréal (1 million de dollars).

Malgré l’importance de son investissement, le gouvernement du Québec contrôle « moins de 30 % » des actions de la nouvelle entité, a tenu à préciser le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Tous (les actionnaires), a-t-il ajouté, ont une participation minoritaire, ce qui assurerait son indépendance. La direction générale continuera également d’être assurée par Alain Dumas, sous la supervision d’un conseil d’administration présidé par Sylvain Prud’homme, ancien président de Lowe’s Canada.

Un site transactionnel

Le gouvernement a profité de cette annonce pour inviter les commerçants à s’inscrire rapidement sur sa nouvelle plateforme. Ce dernier devrait être prêt à temps pour le temps des fêtes, le plus important de l’année, a précisé M. Dumas.

En plus d’ajouter un aspect transactionnel au site, la direction travaille à fournir un système de transport, de livraison et de commercialisation pour aider les commerçants à réussir dans ce marché ultra concurrentiel du commerce électronique.

« Nous ne fabriquerons jamais de réfrigérateurs ou de téléviseurs au Québec », a résumé le ministre Fitzgibbon. Mais je préfère que les consommateurs les achètent dans un dépanneur du Panier Bleu que sur Amazon. »

Sélectionné avec grand soin

L’une des caractéristiques uniques de la plateforme à venir est qu’elle sera conçue pour favoriser les détaillants situés à proximité du lieu de résidence des consommateurs.

Ne publiera pas qui veut sur ce site. Seuls les détaillants québécois pourront y vendre leurs produits. Pour en bénéficier, un commerçant doit prouver qu’il a une place d’affaires au Québec, que ses inventaires s’y trouvent et qu’il possède des informations en français.

De plus, les entreprises dont le siège social est situé au Québec devront démontrer que leur actionnariat est québécois dans une proportion d’au moins 51 %. Lorsque le siège social n’est pas au Québec, au moins 75 % des succursales opérant dans la province doivent appartenir à des Québécois (franchise, affiliation, etc.).

Comment fonctionnera le nouveau panier bleu ?

Sélection de marchands

Seuls les détaillants québécois pourront vendre leurs produits sur le Panier bleu. Pour se prévaloir de ce droit, un commerçant doit prouver qu’il a un bureau au Québec, que ses inventaires s’y trouvent également et qu’il possède des informations sur ses produits en français. Des critères liés à l’actionnariat de la société complètent l’ensemble.

Certification de produits du Québec

Une fois admis au Blue Basket, les détaillants pourront vendre tous les articles désirés, quelle que soit leur origine. Les produits d’ici peuvent cependant être identifiés comme tels. Pour ce faire, ils doivent respecter les règles d’origine mises en place par Aliments du Québec et Produits du Québec.

Un magasinage de proximité

Les achats se feront de la même manière (par mots clés) que sur les plateformes transactionnelles concurrentes. L’algorithme Blue Basket se démarquera cependant par sa capacité à orienter en priorité le consommateur vers les commerces de son quartier.

Livraison / Ramassage

Les produits Blue Basket seront vendus directement aux consommateurs, sans qu’un détaillant n’ait besoin d’avoir son propre site Web. La livraison sera offerte sous 3 à 5 jours. Les détaillants pourront également proposer aux consommateurs de retirer leur commande en magasin.

Actionnaires de Blue Basket

  • Investissement Québec 12 millions de dollars
  • Fonds de solidarité FTQ 5 millions de dollars
  • Mouvement Desjardins 4 millions de dollars
  • Vitesse de la lumière 1 million de dollars
  • Actionnariat total 22 millions de dollars

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.