Skip to content
le nouveau GP de Miami fait face au ridicule pour sa marina artificielle


Le premier Grand Prix de Miami de l’histoire de la F1 avait promis la création d’une marina au cœur du circuit. Il s’avère que les bateaux seront assis sur des bâches qui imitent l’eau. De quoi provoquer le rire.

Les organisateurs du tout premier Grand Prix de Miami de l’histoire de la Formule 1, dont la course est prévue dimanche, avaient promis une marina au cœur du circuit. L’idée : que les spectateurs fortunés puissent profiter du spectacle depuis l’intérieur de leur yacht. Histoire d’apporter une touche bling-bling supplémentaire à ce fastueux événement américain. Chose promise, chose due : à la veille des premiers tours de piste, les bateaux sont là. Mais ils ne flottent pas. Il s’avère que des bâches de couleur bleue, avec de faux reflets, ont été posées au sol pour imiter l’eau.

Forcément, de nombreux amateurs de la discipline sont devenus moqueurs sur les réseaux sociaux. Un journaliste de Sports du ciel a aussi fait rire les internautes en faisant semblant de nager sur le dos dans cette fausse portion d’eau.

« Je trouve ça drôle que les gens s’en moquent »

Tom Garfinkel, directeur associé du GP de Miami, relativise néanmoins la dérision. « Je ne pense pas qu’on se prenne trop au sérieux. Je pense que les gens s’amusent et ceux qui sont à l’arrière de leur yacht en train de regarder la course vont s’éclater. Je trouve ça drôle que les gens se moquent un peu de ça, c’est bien, », a-t-il déclaré dans une interview avec Sport automobile.

Le GP se déroule précisément à Miami Gardens, à environ 30 kilomètres au nord de l’emblématique Miami Beach. Le circuit, long de 5,41 km, s’articule autour du Hard Rock Stadium, domicile de l’équipe de football américain des Dolphins de Miami (dont le PDG est Tom Garfinkel) et du terrain de tennis de l’Open de Miami. Les organisateurs attendent quelque 240 000 spectateurs ce week-end, dont un peu plus de 82 000 dimanche.

Mercredi, les pilotes, mais aussi les team managers, ont été accueillis comme des rockstars. Il faut dire que la F1 mise beaucoup sur cet événement qui accélère un peu plus le développement de la discipline aux Etats-Unis, où la série conduire pour survivre de Netflix a captivé un nouveau public.

Départ à 21h30 heure française

Les pilotes prendront la piste vendredi pour les essais programmés à 20h30 et 23h30 (heure de Paris). La troisième séance est prévue à 19h samedi, avant les qualifications fixées à 22h. La course sera lancée dimanche à 21h30.

Galvanisé par son doublé à Imola, Red Bull vise la première place au championnat des constructeurs, et son pilote Max Verstappen tentera de rattraper le leader Charles Leclerc (Ferrari). Le Monégasque et la Scuderia dominent actuellement les classements pilotes et constructeurs avec respectivement 27 et 11 points d’avance.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.