Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Le moral de la police de Calgary au plus bas selon un sondage interne

L’enquête, commandée par la Commission de police de Calgary et menée annuellement, a été menée par la firme Partenaire de recherche Illumina entre le 12 septembre et le 3 octobre 2022.

Plus de la moitié des 1 573 répondants, soit 1 119 personnes, sont membres de la police, les 454 restants travaillent comme civils.

On apprend que 35% des salariés de la CPS se sentent valorisés en tant qu’employés.

L’an dernier, ce chiffre était plutôt de 41 %, ce qui représente une baisse de six points de pourcentage.

La moitié des employés de CPS se disent satisfaits de l’environnement de travail, contre 59% en 2021.

Une grande majorité des répondants, 93 %, croient que le service de police de Calgary manque de personnel.

Avoir des effectifs suffisants est la priorité pour 35% des répondants pour améliorer le moral dans les rangs de la police.

Les autres priorités identifiées par les employés sont un changement au sein de l’équipe de direction, le soutien et le respect des membres et enfin, une réduction de la charge de travail.

Parmi ceux qui ont répondu au sondage, 87 % ont dit qu’ils n’avaient pas confiance dans la gouvernance de la Commission de police de Calgary.

Le chef de la police reconnaît sa responsabilité

Ce n’est certainement pas amusantdit le chef du CPSMark Neufeld, en réaction au sondage.

» je prends la responsabilité [pour les résultats du sondage]. Cela rejaillit sur nous tous, bien sûr, mais en fin de compte, la personne responsable, c’est moi. »

Une citation de Mark Neufeld, chef du service de police de la ville de Calgary

M. Neufeld dit toutefois que les difficultés éprouvées par le CPS ne sont pas exclusifs à Calgary.

Peu d’agences ont des données comme nous en avons au Canada […] mais les problèmes auxquels nous sommes confrontés à Calgary ressemblent beaucoup à ceux des autres corps policiers du pays.

Concernant le manque d’employés au sein du corps policier, M. Neufeld pointe du doigt la pandémie, indiquant que la COVID-19 a eu pour effet de rendre le recrutement plus difficile.

Par contre, il note que le budget approuvé par le conseil municipal en novembre permettra de combler certains postes vacants en embauchant plus de personnel.

M. Neufeld souligne que le CPS s’était fixé l’objectif de recruter 135 policiers en 2022 : Nous dépasserons ce chiffre d’ici la fin de l’année.

Un meilleur travail de communication

Le chef de la police de Calgary a déclaré que l’une de ses priorités à l’approche de 2022 était de défendre ses officiers, ce qu’il pense avoir fait.

Cependant, il sent qu’il doit faire un meilleur travail de communication.

» Les gens ont l’impression d’être beaucoup critiqués en ce moment et à mon avis, beaucoup de policiers craignent de faire une erreur parce qu’ils ont peur de perdre leur emploi. »

Une citation de Mark Neufeld, chef du service de police de la ville de Calgary

Je veux donc m’assurer que parmi tous leurs soucis, ils n’ont pas à se soucier de problèmes internesil continue.

Dans une entrevue, le président de la Commission de police de Calgary, Shawn Cornett, a déclaré qu’il prenait très au sérieux les résultats de l’enquête.

Avec des informations de Meghan Grant

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Photo de Jewel Beaujolie

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page