Skip to content
Le Kremlin annonce que Poutine participera au prochain sommet du G20 en Indonésie — RT en français

Selon un conseiller de Vladimir Poutine, la Russie a reçu une invitation officielle pour participer au prochain G20 prévu en Indonésie. Cependant, il a précisé que « la pression » exercée « par les pays occidentaux » pourrait compromettre cette arrivée.

Interrogé par des journalistes le 27 juin à Moscou, Youri Ouchakov, conseiller du président russe Vladimir Poutine, a affirmé que ce dernier comptait se rendre en Indonésie pour le prochain sommet du G20 qui sera organisé les 16 et 17 novembre.

Confirmant qu’une invitation officielle avait bien été transmise à la Russie, Youri Ouchakov a précisé : « Nous avons répondu par l’affirmative. Nous avons dit que nous serions intéressés à participer.

Il a néanmoins ajouté qu’il y avait « beaucoup de temps » avant la tenue du sommet, expliquant que le format de la participation russe pourrait être modifié. « J’espère que la pandémie permettra à ce forum très important de se tenir en face à face », a-t-il déclaré, expliquant que l’invitation à la Russie était basée sur une participation « en personne ».

Lors du dernier sommet du G20, qui s’est tenu les 30 et 31 octobre 2021 à Rome, le président russe a pris part à la réunion par visioconférence en raison de la pandémie de Covid-19.

L’Indonésie résiste pour l’instant aux pressions occidentales

Youri Ouchakov a toutefois ajouté : « C’est très important, compte tenu de la pression exercée sur les Indonésiens par les pays occidentaux. Tout cela sera également discuté le 30 juin.

Et pour cause, la participation russe au G20 2022 est loin d’être garantie. Malgré l’invitation indonésienne, certains pays occidentaux, États-Unis en tête, tentent de faire pression sur Jakarta, qui assure la présidence tournante du G20, afin d’exclure la Russie des discussions en raison de l’opération militaire qu’elle mène en Ukraine.

Mais le président indonésien, Joko Widodo, ne semble pas pour l’instant décidé à se laisser dicter sa conduite par certaines puissances occidentales. Signe certes d’une volonté de ne pas aggraver la situation, le chef de l’Etat indonésien a prévu cette semaine une visite en Ukraine, mais prendra également la direction de Moscou le 30 juin où il rencontrera Vladimir Poutine. Il sera également le premier dirigeant d’un pays asiatique à se rendre dans les deux pays depuis le début du conflit en Ukraine.

Yuri Ouchakov a expliqué qu’il s’attendait à des discussions « substantielles » entre Joko Widodo et Vladimir Poutine, concernant principalement « les différents aspects de la situation internationale compte tenu du facteur ukrainien ».

En tant que président du G20, Joko Widodo a également invité l’Ukraine à participer au sommet en tant que pays invité. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a répondu par l’affirmative, précisant qu’il y participerait, au moins par visioconférence.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.