Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Le Hamas répond à la proposition de cessez-le-feu ; Blinken rencontre les dirigeants israéliens et palestiniens

La Société du Croissant-Rouge palestinien demande une intervention pour protéger les hôpitaux de Khan Younis

Doha Madani

Le personnel du Croissant-Rouge palestinien a publié aujourd’hui une vidéo sur les réseaux sociaux de l’organisation demandant une intervention pour protéger le personnel hospitalier et les patients de Khan Younis.

Selon la vidéo, il reste environ 220 membres du personnel et civils sur le campus du siège du PRCS, qui comprend l’hôpital Al-Amal. Plus tôt cette semaine, le PRCS a rapporté que 8 000 personnes réfugiées dans ses installations de Khan Younis avaient été évacuées alors que de violents combats encerclaient la zone.

« Chaque jour, nous disons adieu à un martyr, et maintenant la cour de l’hôpital est devenue plus un cimetière qu’un centre de soins pour sauver des vies », a déclaré l’un des membres du personnel dans la vidéo.

Les conditions ont été décrites comme catastrophiques, car les déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital sont limités par la violence extérieure et les équipes médicales manquent de matériel pour aider les patients. Le membre du personnel parlant dans la vidéo a déclaré qu’un patient était décédé parce que l’hôpital n’avait pas d’oxygène pour lui.

« Nous appelons la communauté internationale et demandons aux décideurs et aux partisans du droit international d’intervenir de toute urgence et immédiatement pour protéger ce qui reste de la solidité de cet hôpital, pour renforcer la solidité du système de santé dans la bande de Gaza à la lumière des agression », a-t-il déclaré.

Netanyahu déclare qu’il n’y a pas de cessez-le-feu et qu’il ne s’engage pas à libérer les prisonniers palestiniens

Doha Madani

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rejeté les demandes du Hamas en faveur d’un cessez-le-feu permanent en réponse à un éventuel accord d’otages, ajoutant qu’Israël se battrait jusqu’à « la victoire absolue ».

Le Premier ministre a insisté sur le fait que la puissance militaire du Hamas devait être démantelée avant qu’Israël puisse envisager un retrait.

Le Hamas a répondu hier à une proposition d’accord, que les responsables qatariens qui ont contribué à la médiation des conversations ont qualifié de « positif ». Mais Netanyahu a indiqué que les parties pourraient encore être très éloignées, notant aujourd’hui qu’il n’est pas déterminé à libérer les prisonniers palestiniens dans les quantités à grande échelle demandées par le Hamas.

Netanyahu n’a pas dit catégoriquement s’il rejetait la réponse du Hamas.

Un aperçu des conversations du Premier ministre avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken lors du briefing a également été donné. Netanyahu a déclaré aux journalistes qu’il avait informé Blinken que l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, devait être remplacée.

L’UNRWA est la principale organisation humanitaire pour les civils palestiniens, non seulement à Gaza, mais aussi dans la région plus large, notamment en Cisjordanie occupée et plus de 2 millions de réfugiés en Jordanie, au Liban et en Syrie.

Le gouvernement de Gaza accuse les soldats de Tsahal d’avoir incendié des maisons palestiniennes

Doha Madani

Les soldats des Forces de défense israéliennes ont été accusés d’avoir incendié des résidences palestiniennes, équivalant à la destruction de 3 000 logements, dans un communiqué publié aujourd’hui par le gouvernement de Gaza, dirigé par le Hamas.

Selon l’allégation, les commandants ordonnent aux soldats de « mettre le feu aux unités résidentielles et aux maisons d’une manière qui les rend complètement inhabitables, et sans aucune raison significative, mais plutôt dans le but d’infliger des dommages et des pertes aux citoyens ».

Le communiqué ajoute que les unités détruites aggravent encore les souffrances des civils déplacés, contraints de quitter leurs foyers à cause de la guerre. NBC News n’a pas vérifié ces allégations de manière indépendante et Tsahal n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Haaretz a rapporté la semaine dernière que les incendies avaient eu lieu « sans l’autorisation légale nécessaire ». L’armée israélienne a déclaré à Haaretz que les structures sont sélectionnées sur la base des renseignements et réalisées avec approbation.

L’ONU craint que l’attaque israélienne sur Rafah ne conduise à des « crimes de guerre »

Mithil Aggarwal

Alors qu’Israël étend sa campagne militaire à Rafah, les Nations Unies ont déclaré hier que cela « pourrait conduire à des crimes de guerre », alors que la population de Gazaouis déplacés explose dans la région sud.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU a signalé une « augmentation des frappes » lundi et dimanche, alors que des milliers de Gazaouis continuent de fuir les intenses combats à Khan Younis.

« Dans cette situation, l’intensification des hostilités à Rafah pourrait entraîner des pertes de vies civiles à grande échelle », a déclaré hier le porte-parole d’OCHA, Jens Laerke, aux journalistes à Genève.

Tsahal révèle les tunnels utilisés pour retenir les otages et héberger les dirigeants du Hamas sous Khan Younis

Mithil Aggarwal

L’armée israélienne a déclaré aujourd’hui avoir révélé un tunnel utilisé par des membres de haut rang du Hamas pour retenir des otages à Khan Younis, et ses forces ont localisé et détruit un deuxième tunnel.

« Le tunnel a été utilisé pour cacher des membres de haut rang de l’organisation terroriste Hamas et pour retenir des otages », a-t-il ajouté, ajoutant que les troupes israéliennes avaient combattu des membres du Hamas dans le tunnel.

Lors des fouilles du tunnel menées par Tsahal, elles ont trouvé plusieurs pièces, une cellule-tonneau, des toilettes et une aire de repos, a-t-il ajouté, dans lesquelles jusqu’à 12 otages étaient détenus.

NBC News n’a pas vérifié ces affirmations de manière indépendante.

Civils blessés après les frappes sur Rafah

Max Butterworth

Ahmad Hasaballah / Getty Images

Un homme couvert de sang, la tête bandée, a été photographié après une explosion aujourd’hui à Rafah, dans le sud de Gaza. Des enfants regardent les voitures couvertes de débris, laissées par une frappe aérienne israélienne dans la ville du sud.

Mohammed Abed / AFP – Getty Images

Les frappes israéliennes en Syrie ont tué des civils, rapportent les médias d’État

Mithil Aggarwal

Un certain nombre de civils ont été blessés et tués tôt dans la journée lors de frappes israéliennes en Syrie, ont rapporté aujourd’hui les médias officiels.

Les attaques ont visé la ville de Homs et la campagne, selon l’agence de presse SANA.

SANA a cité une source militaire affirmant que les frappes avaient été lancées peu après minuit. « L’agression a entraîné le martyre et les blessures d’un certain nombre de civils, ainsi que des pertes matérielles dans les biens publics et privés », a indiqué la source à l’agence.

NBC News n’a pas vérifié le rapport de manière indépendante.

Un immense tunnel utilisé pour loger les dirigeants du Hamas et retenir des otages découvert sous Khan Younis, selon Tsahal

Raf Sánchez

KHAN YOUNIS, Bande de Gaza — Les forces israéliennes ont découvert ce qu’elles disent être un tunnel destiné aux dirigeants du Hamas et qui a également été utilisé pour retenir des otages sous la ville de Khan Younis.

NBC News a rejoint certaines troupes du pays dans le sud de Gaza dimanche, suivant un général haut placé dans l’air chaud et humide du tunnel situé sous les restes d’une maison.

Après plusieurs minutes de marche dans un puits étroit et sombre, le tunnel s’ouvrit sur un espace plus large. Les murs étaient carrelés et il y avait beaucoup plus de hauteur sous plafond.

La présence de plusieurs cadres de lit en plastique suggère la présence de hauts responsables, a déclaré le général de brigade. Le général Dan Goldfus, commandant de la 98e division de l’armée israélienne.

Israël sera autorisé à participer au Concours Eurovision de la Chanson, selon les organisateurs

Andrew Jones

Israël sera autorisé à participer au Concours Eurovision de la chanson lorsqu’il aura lieu plus tard cette année dans la ville suédoise de Malmö, a annoncé aujourd’hui l’organisateur du concours.

L’Union européenne de radiodiffusion a été confrontée à des appels visant à exclure Israël du concours mondial de musique en raison de la guerre à Gaza.

Plus de 1 000 musiciens et artistes suédois, dont la chanteuse Robyn et l’ancienne candidate à l’Eurovision Malena Ernman, mieux connue pour être la mère de la militante climatique Greta Thunberg, ont récemment signé une lettre appelant à l’exclusion du pays du concours.

Mais le directeur général de l’UER, Noel Curran, a déclaré dans un communiqué que, même s’il était « conscient des nombreuses voix appelant à exclure Israël du concours de cette année », le pays serait autorisé à y participer car « la chaîne publique KAN respectait toutes les règles du concours pour ce concours ». année et peut participer comme il l’a fait au cours des 50 dernières années.

L’ONU affirme que la forte augmentation de la malnutrition chez les enfants à Gaza reste une « préoccupation importante »

Mithil Aggarwal

Les Nations Unies ont mis en garde contre une malnutrition aiguë à Gaza après qu’un dépistage de 3 500 enfants ait révélé une forte augmentation de la malnutrition, a déclaré hier le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies dans un rapport.

Le taux de malnutrition s’élève à 9,6%, contre 0,8% avant la guerre. Dans le nord de Gaza, un taux de malnutrition de 16,2 % a été signalé.

« Cette forte augmentation de la malnutrition aiguë suggère que, sans services préventifs et curatifs adéquats, la situation va s’aggraver », a-t-il déclaré.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page