Skip to content
Le Français Kevin Mayer sacré champion du monde du décathlon

Le détenteur du record du monde du décathlon, Kevin Mayer, a été sacré champion du monde pour la deuxième fois dimanche, offrant à la France sa première médaille de la compétition.

Et deux pour le Français Kevin Mayer. L’athlète a été sacré champion du monde de décathlon pour la deuxième fois, cinq ans plus tard, et a apporté à l’équipe de France sa première médaille lors de la dernière journée de compétition à Eugene (Oregon), dimanche 24 juillet.

Mayer (30 ans), également double médaillé d’argent olympique (2016 et 2021), a totalisé 8 816 points après dix épreuves à gagner devant le Canadien Pierce Lepage (8 701) et l’Américain Zachery Ziemek (8 676).


Le champion olympique en titre, le Canadien Damian Warner, avait abandonné au milieu du 400 m à l’issue de la première journée, touché à la cuisse gauche.

A trente ans – il les a célébrés en février – Mayer rejoint le club ultra-sélect des athlètes français doubles champions du monde en individuel, aux côtés de la légende Marie-Josée Pérec, sacrée sur 400 m en 1991 et 1995, et Eunice Barber, elle sacrée en l’heptathlon en 1999 et le saut en longueur en 2003.

Premier décathlon depuis les JO de Tokyo

A la mi-course la veille au soir, Mayer occupait la sixième position, à quelque 200 points du leader provisoire, le Portoricain Ayden Owens-Delerme.

Après un bon 100 m et une performance dans sa longueur standard, le recordman du monde (9 126 points en 2018) avait raté son lancer du poids à la mi-journée, avec un meilleur lancer à 14,98 m, très loin de son record (17,08 m).

Sous un soleil brûlant dimanche, le Montpelliérain a construit sa montée au classement sur la perche (5,40 m) et le javelot (au-delà de 70 m) notamment.

Même s’il a eu une frayeur au poteau, lorsqu’il s’est retrouvé dos au mur à partir de 5 m, finalement franchi à son troisième et dernier essai.

Comme un symbole, il avait vécu un scénario similaire en route vers son premier titre mondial à Londres en 2017, cette fois à 5,10 m.

Mayer, gêné par son talon d’Achille droit pendant de longues semaines en début d’année et qui avait donc renoncé aux Mondiaux en salle début mars à Belgrade, disputait son premier décathlon depuis les JO de Tokyo croisés dos bloqués à l’été. dernière.

Avec l’AFP



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.