Skip to content
Le chef de la diplomatie européenne favorable au don d’avoirs russes gelés à l’Ukraine — RT en français

Josep Borrell s’est prononcé en faveur du don des avoirs russes gelés à la suite de l’intervention en Ukraine pour la reconstruction du pays. La Russie avait dénoncé un « vol » après la saisie de près de 300 milliards d’euros d’actifs.

Dans une interview à Financial Timesle haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Josep Borrell s’est prononcé en faveur de l’utilisation de milliards d’euros d’actifs russes bloqués par l’Occident pour financer la reconstruction de l’Ukraine.

Le processus a déjà été engagé par le passé par Washington, qui a détourné 7 milliards de dollars d’avoirs de la banque centrale afghane déposés aux Etats-Unis vers l’indemnisation des victimes du terrorisme et l’aide humanitaire après le pouvoir des talibans.

« J’y serais très favorable car c’est plein de logique », a déclaré le dignitaire européen à l’idée de faire de même avec de l’argent russe. « Nous avons cet argent donc vous devriez m’expliquer pourquoi ça marche pour l’argent afghan et pas pour l’argent russe », a-t-il poursuivi dans la même logique.

Les Occidentaux, ces « voleurs » ?

La diplomatie russe a déjà souligné que cet argent n’appartient pas aux Occidentaux. « Nous avons volé notre argent », a déclaré le 3 mai le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à propos des 300 milliards d’euros d’actifs russes saisis.

C’est la raison pour laquelle la Russie justifie désormais le paiement en roubles des commandes de gaz et de pétrole : « La majeure partie de cette somme provient des livraisons de gaz et de pétrole. Cela est devenu possible parce que la société Gazprom était obligée de garder son argent dans des banques occidentales, selon vos règles. Nous voulions « punir » la Russie, alors nous avons volé », a-t-il déclaré.

« Nous n’avons pas le droit, devant les nôtres, de laisser l’Occident continuer ainsi avec ses habitudes de voleurs », a-t-il encore justifié.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.