Skip to content
le chef de la diplomatie américaine échangera avec son homologue russe Sergueï Lavrov


Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken s’entretiendra « dans les prochains jours » avec son homologue russe Sergueï Lavrov, pour discuter d’une offre américaine « substantielle » pour obtenir la libération de deux Américains détenus en Russie. Suivez notre direct.

  • 4h25 : Antony Blinken évoque l’échec de Moscou

Alors que la guerre dure depuis plus de 6 mois, Antony Blinken dresse un bilan négatif pour Moscou. « Le président Poutine était déterminé à conquérir un pays. Il a échoué dans son objectif. L’Ukraine n’est pas et ne sera pas conquise. Elle conservera sa souveraineté et son indépendance », plaide le chef de la diplomatie américaine dans un Tweet.

Au préalable, le chef de la diplomatie américaine avait annoncé qu’il s’entretiendrait prochainement avec son homologue russe Sergueï Lavrov, une première depuis le 24 février. Cet entretien téléphonique « ne sera pas une négociation sur l’Ukraine », mais devrait être essentiellement consacré aux Américains détenus en Russie, dont la basketteuse Brittney Griner et l’ex-soldat Paul Whelan.

  • 01h49 : Inauguration à Istanbul du centre de coordination du contrôle ukrainien du transport des céréales


Le Centre conjoint de coordination (JCC), chargé de contrôler les exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire, est opérationnel à Istanbul, conformément aux accords signés le 22 juillet.

Le centre, installé dans une académie militaire, est dirigé par un nombre égal de « représentants de la Russie, de l’Ukraine et de l’ONU, ainsi que de la Turquie, tant militaires que civils », soit une vingtaine au total, a déclaré le ministre turc de la Défense Hulusi Akar lors d’une conférence de presse. une brève cérémonie.


le chef de la diplomatie américaine échangera avec son homologue russe Sergueï Lavrov

​​​​Avec AFP et Reuters

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.