Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Le cardinal Zuppi, envoyé spécial du pape pour la paix en Ukraine, doit rencontrer Emmanuel Macron

Après Kiev, Moscou, Washington et Pékin, il est temps de rejoindre Paris. Le cardinal Matteo Zuppi, envoyé spécial du pape François pour la paix en Ukraine, devrait rencontrer Emmanuel Macron fin février ou mars, selon des sources de la communauté de Sant’Egidio interrogées par plusieurs journaux, dont La Croix.

Cette rencontre, organisée à l’initiative du président français, et dont le principe a été confirmé par l’Élysée, s’inscrit dans le cadre d’une mission menée depuis juin 2023 par le cardinal, en vue de « soutenir les initiatives humanitaires et la recherche de voies pouvant conduire à une paix juste » en Ukraine. Emmanuel Macron a exprimé ce souhait en décembre, lors d’une réunion à Paris, destinée à préparer le rassemblement annuel de la communauté de Sant’Egidio, qui doit se tenir dans la capitale française en septembre. Matteo Zuppi est l’actuel président de la Conférence des évêques italiens, mais surtout la figure de proue de cette communauté italienne à qui le Vatican confie parfois des missions diplomatiques officieuses. Il a notamment participé, dans les années 1980, à une médiation de Sant’Egidio, qui a conduit en 2005 à la fin de la guerre civile au Mozambique et est restée, depuis, dans les annales de la communauté.

L’escale française du cardinal Zuppi serait la première dans l’Union européenne depuis le début de la guerre. Après s’être rendu à Kiev début juin, puis à Moscou à la fin du même mois, il a poursuivi en juillet sa tournée diplomatique à Washington, où il s’est entretenu avec le président Biden. En septembre, il termine cette tournée via Pékin. Une tournée destinée, selon le Vatican, à « écouter attentivement les autorités ukrainiennes sur les moyens possibles de parvenir à une paix juste et soutenir les gestes d’humanité qui contribuent à apaiser les tensions. »

Des négociations « très difficiles »

Depuis plusieurs mois, le cardinal italien concentre tous ses efforts sur le volet humanitaire, tentant d’obtenir la libération des enfants ukrainiens détenus en Russie depuis le début de la guerre. Une première liste, contenant une vingtaine de noms, a été finalisée au cours de l’été mais, selon des sources diplomatiques romaines, les négociations sont en cours. « très difficile ». « La Russie bloque tout, et raye un à un les noms en disant que cet enfant a de la famille en Russie, qu’un autre a quitté l’Ukraine avec ses parents, etc. »détaille une source diplomatique romaine.

De son côté, le primat de l’Église gréco-catholique ukrainienne espérait que cette mission du cardinal Zuppi pourrait aboutir à la création d’un « mécanisme » autorisant la libération des prisonniers civils ukrainiens détenus en Russie, y compris des enfants ukrainiens détenus par Moscou.  » Aujourd’huiavait expliqué, lors d’une visite à Rome en septembre, Mgr Sviatoslav Chevtchouk, il existe un mécanisme pour échanger des prisonniers de guerre, mais pas pour échanger des civils. » Il a néanmoins confirmé que le cardinal avait bien transmis à Moscou les listes de civils ukrainiens faits prisonniers.

gn world

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page