Skip to content
Le bénéfice net de Saudi Aramco s’envole de 82% au premier trimestre en raison des prix élevés du pétrole Par Reuters



© Reuters. FILE PHOTO: Le logo Saudi Aramco est représenté à l’installation pétrolière d’Abqaiq, en Arabie saoudite, le 12 octobre 2019. REUTERS / Maxim Shemetov / File Photo

Par Hadeel Al Sayegh et Saeed Azhar

DUBAÏ (Reuters) – Producteur de pétrole appartenant à l’État Arabie Saoudite (TADAWUL 🙂 a annoncé dimanche une hausse de près de 82 % de son bénéfice net au premier trimestre, globalement conforme aux prévisions des analystes, aidée par la vigueur des prix du pétrole.

Aramco, qui est liée à Apple Inc (NASDAQ 🙂 en tant que société la plus précieuse au monde), a déclaré un bénéfice net de 39,5 milliards de dollars pour le trimestre au 31 mars, contre 21,7 milliards de dollars un an plus tôt.

Le premier exportateur mondial de pétrole devrait afficher un bénéfice net de 38,5 milliards de dollars, selon une estimation médiane de 12 analystes fournie par la société.

Aramco, qui est devenue publique en 2019 avec la vente d’une participation de 1,7% principalement à des institutions étatiques et régionales saoudiennes, a déclaré que ses bénéfices étaient les plus élevés de tous les trimestres depuis son introduction en bourse, stimulés par les prix du brut, les volumes vendus et l’amélioration des marges en aval.

Les bénéfices des sociétés énergétiques mondiales telles que BP (NYSE 🙂 et Shell (LON 🙂) ont atteint leur plus haut niveau depuis au moins une décennie en raison de la hausse des prix des matières premières, bien que beaucoup d’entre elles souffrent principalement de dépréciations en quittant la Russie.

les prix ont terminé le premier trimestre en hausse de près de 70 % à 107,91 dollars le baril depuis fin mars 2021.

L’OPEP+ a accepté ce mois-ci une nouvelle augmentation modeste de son objectif mensuel de production de pétrole, arguant qu’elle ne pouvait être tenue responsable des perturbations de l’approvisionnement russe qui ont fait grimper les prix. Il a également déclaré que les blocages de coronavirus en Chine menaçaient les perspectives de demande.

« Nous pensons que le Brent finira par baisser au second semestre et nous nous attendons donc à ce que les bénéfices (d’Aramco) baissent et que le deuxième trimestre soit un pic », a déclaré Yousef Husseini, directeur associé de la recherche actions chez EFG. Hermès.

La société a déclaré un dividende de 18,8 milliards de dollars à verser au deuxième trimestre, conformément aux attentes du marché, et a approuvé la distribution d’une action gratuite pour 10 actions détenues dans la société.

Aramco a déclaré avoir constaté une amélioration des marges en aval au premier trimestre et cherche à développer des opportunités dans les activités en aval.

« Au cours du premier trimestre, notre expansion stratégique en aval a encore progressé en Asie et en Europe, et nous continuons à développer des opportunités qui complètent nos objectifs de croissance », a déclaré le PDG d’Aramco, Amin Nasser, dans un communiqué. .

Les actions de la société ont augmenté de 37 % depuis le début de l’année, surperformant l’indice saoudien qui a augmenté de près de 14 %.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.