Nouvelles locales

L’avertissement du pape François depuis la place Saint-Marc

Pour son premier voyage depuis sept mois, le pape François s’est rendu à Venise dimanche 28 avril. Devant 10 000 fidèles, le souverain pontife a alerté sur les différentes menaces qui pèsent sur la Cité des Doges, parmi lesquelles le changement climatique et le surtourisme.

Le pape François sur la place Siant-Marc à Venise, dimanche 28 avril 2024.

Le pape François sur la place Siant-Marc à Venise, dimanche 28 avril 2024. | ALBERTO PIZZOLI/AFP

  • Le pape François sur la place Siant-Marc à Venise, dimanche 28 avril 2024.
    Le pape François sur la place Siant-Marc à Venise, dimanche 28 avril 2024. | ALBERTO PIZZOLI/AFP

Pour entrer à Venise, les touristes doivent être en possession d’un billet d’entrée, depuis fin avril 2024. Unique au monde, cette mesure sera en vigueur presque tous les week-ends jusqu’à la mi-juillet. Il vise à lutter contre le surtourisme. Une menace qui n’est pas passée inaperçue auprès du pape François qui y a clairement fait référence dans son discours prononcé dimanche 28 avril place Saint-Marc. Il s’agissait du premier voyage officiel du souverain pontife depuis sept mois en raison de son état de santé, précise leAFP.

Les nombreux problèmes auxquels Venise est confrontée

Devant 10 000 fidèles venus assister à la messe, le pape a énuméré les «De nombreux problèmes menacent» Venise, y compris le changement climatique, « la fragilité du patrimoine culturel » et le surtourisme. « Venise ne fait qu’un avec les eaux sur lesquelles elle repose, et sans le soin et la protection de ce cadre naturel, elle pourrait même cesser d’exister », il a prévenu dans son homélie, selon leAFP.

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page