Skip to content
l’assemblée générale de l’ONU dominée par la guerre en Ukraine

L’Assemblée générale des Nations unies, qui s’est ouverte mardi à New York, est dominée par la guerre en Ukraine et révèle les contours d’un monde polarisé.

L’Assemblée générale de l’ONU, qui s’est ouverte mardi 20 septembre, a de nouveau mis en lumière les multiples crises internationales, à commencer par la guerre en Ukraine. Les dirigeants mondiaux ont tour à tour exprimé leur inquiétude et leur division face aux dangers qui planent sur la planète.

Dans un discours très attendu, le président américain Joe Biden a ainsi prononcé une ferme condamnation de la Russie, accusant Moscou d’avoir « effrontément violé les principes de la Charte des Nations unies » en envahissant l’Ukraine. Emmanuel Macron a fait de même.

Cependant, ce n’est pas le seul défi majeur auquel la communauté internationale doit faire face : « Notre monde est endommagé par la guerre, frappé par le chaos climatique, meurtri par la haine, couvert de honte par la pauvreté et les inégalités » a rappelé le secrétaire général de l’ONU António Guterres, inquiétant sur le risque « d’un hiver de mécontentement mondial ».

Originaire de Cuba, Angel Boligán Corbo est un designer, diplômé des Beaux-Arts de La Havane en 1987.

Il vit au Mexique depuis 1992, où il travaille comme dessinateur pour le journal El Universal, le magazine Conozca Más et le magazine politique Humor El Chamuco. Il est également le fondateur de l’agence CartonClub (le club de la caricature latine).

Dessiner pour la paix est un réseau international de dessinateurs engagés pour promouvoir, à travers l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’homme et le respect mutuel entre populations de cultures ou de croyances différentes.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.