Nouvelles du Canada

L’ancienne école de Fugèreville transformée pour loger les ouvriers des fermes boréales


Une cinquantaine de travailleurs étrangers temporaires des Fermes Boréales y seront hébergés.

Olymel a acheté l’immeuble et le rénovera et le transformera pour y loger ses employés.

Les travailleurs déjà à l’emploi des 5 fermes porcines sont présentement logés dans des maisons à plusieurs endroits au Témiscamingue.

L’entreprise veut les regrouper dans l’immeuble et leur offrir de meilleures conditions d’hébergement, explique le directeur principal de la génétique et des partenariats chez Olymel, Étienne Hardy.

 » Ce sont des gens que nous voulons garder longtemps chez nous et leur offrir de bonnes conditions de vie pour qu’ils puissent s’établir au Témiscamingue et leur offrir de bonnes conditions d’hébergement. »

Une citation de Étienne Hardy

Dans l’école, on devrait pouvoir y loger la cinquantaine d’ouvriers, vraiment dans de bonnes conditions avec des chambres individuelles, l’internet haut débit, une salle commune. La patinoire est juste derrière l’école et la participation de la municipalité qui aménage un magnifique terrain de soccer pour nos hispanophones fanatiques de soccer. Nous avons 4 équipes de soccer aux Fermes Boréalesajoute le gérant.

Selon Étienne Hardy, c’est la première fois que l’entreprise se lance dans un tel projet.

Une façon de faire qui facilitera également la gestion du personnel de l’entreprise. Pour leur vie sociale ce sera un gros plus et pour le travail lui-même, la gestion des transports pour nous sera beaucoup plus facile ainsi avec les transports en commun. Plutôt que d’avoir 7 ou 8 véhicules tous les jours, nous aurons aussi une facilité de gestion de la présence au travaildit Étienne Hardy.

Il croit que ce projet dynamisera la communauté de Fugèreville où la 5e ferme d’Olymel a ouvert ses portes en mars dernier.

Claudette Lachance, directrice générale de Fugèreville.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

C’est aussi ce que souhaite la directrice générale de la municipalité Claudette Lachance.

Eh bien oui, parce que vous les voyez, nous savons que c’est une clientèle qui aime beaucoup le soccer, alors nous avons là-bas un projet d’installer un terrain de soccer aux normes pour les compétitions. C’est une roue qui tourne, on n’aurait pas dit ça quand la première maternité est venue s’installer, mais là, avec le temps, on voit tout l’impact du développement que ça apporteexplique Claudette Lachance.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page