Skip to content
L’Alberta rétablira une partie de sa taxe sur les carburants dès octobre

Le ministre des Finances, Jason Nixon, l’a confirmé en disant que son gouvernement avait revu le cours de clôture de l’indice pétrolier de référence. Intermédiaire de l’ouest du Texas chaque jour entre le 15 août et le 15 septembre pour décider de l’étendue de l’aide qui serait accordée.

La province a également envoyé une lettre mercredi informant les détaillants de la mesure.

L’Alberta avait éliminé le 1euh Avril la taxe provinciale sur le carburant de 13 cents le litre en raison des prix élevés du carburant et de l’inflation, mais les prix du pétrole ont depuis diminué.

Au cours des trois prochains mois, la province prélèvera une taxe de 4,5 cents le litre sur l’essence et le diesel. Cela devrait permettre à la province de récupérer environ 30 millions de dollars par mois.

Cela continuera de se traduire par une économie de 8,5 cents sur chaque litre d’essence et de diesel pour les Albertainsdit Jason Nixon.

Selon le ministre, la suspension de la taxe sur le carbone a permis aux consommateurs d’économiser environ 650 millions de dollars en six mois.

Une réévaluation trimestrielle

Le gouvernement a déclaré qu’il réexaminerait la décision tous les trimestres en fonction des prix du pétrole.

Actuellement, le programme provincial fonctionne en ajustant la taxe sur l’essence en fonction du prix du baril.

Le programme demande à la province d’éliminer la taxe sur l’essence si le prix moyen du baril de pétrole dépasse 90 $ US, d’imposer une taxe de 4,5 cents le litre si le prix se situe entre 85 $ US et 89,99 $ US le baril, une taxe de 9 cents le litre si le prix fluctue entre 80 et 84 $ US le baril, et être entièrement rétabli à 13 cents le litre si le prix tombe en dessous de 80 $ US le baril.

Jason Nixon dit également que son ministère envisage de légiférer pour rendre permanent le programme d’allégement de la taxe sur l’essence de la province, mais que le plan dépendra du prochain premier ministre.

La porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière d’énergie, Kathleen Ganley, a déclaré que ce n’était pas le bon moment pour rétablir la taxe, même progressivement, car les taux d’inflation élevés obligent les gens à payer plus pour la nourriture, le logement et les services publics.

À chaque tournant, ce gouvernement prend des décisions sans penser aux familles, y compris aujourd’huia lancé Kathleen Ganley.

Avec les informations de Janet French

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.