Skip to content
La rave party de Redon : un mutilé, une nuit d’horreur, les failles du ministère de l’Intérieur, et la justice qui enterre



Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, s’est fait arracher la main par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a fermé sans suite. Or, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.


mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.