Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

la liberté conditionnelle est accordée à l’ex-champion paralympique, reconnu coupable du meurtre de sa compagne


Selon l’administration pénitentiaire, son placement en liberté conditionnelle sera effectif « à compter du 5 janvier 2024 ».

Publié


Mise à jour


Temps de lecture :
1 minute

Oscar Pistorius s'entretient avec ses proches le 6 juillet 2016, dans une salle d'audience de la Haute Cour de Pretoria (Afrique du Sud).  (MARCO LONGARI / AFP)

Cette fois, c’est accepté. Après une première demande de libération anticipée rejetée en mars 2023, l’ancien champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a finalement obtenu une libération conditionnelle, a annoncé vendredi 24 novembre l’administration pénitentiaire du pays. « à partir du 5 janvier 2024 ». La décision arrive dix ans plus tard le meurtre de la petite amie de l’athlète, dans une affaire qui avait captivé la planète.

Dans la nuit du 13 au 14 février 2013, Oscar Pistorius a abattu sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp, ​​29 ans, en tirant à quatre reprises à travers la porte de la salle de bain de sa chambre dans sa maison ultra-sécurisée de Pretoria.

Oscar Pistorius a été condamné à cinq ans de prison pour homicide involontaire à l’issue de son premier procès en 2014. L’accusation a jugé la peine trop clémente et a demandé qu’elle soit requalifiée en meurtre. L’athlète a été condamné en appel à six ans de prison en 2016. L’année suivante, la Cour suprême d’appel le condamne finalement à 13 ans et cinq mois de prison.



gn sprts

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page