Skip to content
La fréquentation de sites de piratage en hausse


Selon la société britannique MUSO, la consultation mondiale pour les sites de piratage a atteint 52,5 milliards de visites au premier trimestre 2022. Une augmentation de 29,3% par rapport au premier trimestre 2021.

Les chiffres concernent une estimation de la demande de piratage pour les films, la télévision (y compris les séries), la musique, les logiciels et l’édition sur une gamme de plus d’un demi-million de sites, y compris les sites de streaming, torrent, téléchargement direct ainsi que les sites d’extraction de flux.

Par type de secteur, un peu moins de la moitié du trafic (47,7 %) concerne les contenus liés à la télévision, tandis que les contenus issus du secteur de l’édition arrivent en deuxième position (26,8 %).

MUSO note que c’est la catégorie de l’édition (ebooks, mangas, livres pédagogiques, magazines et journaux) qui a connu la plus forte croissance sur un an de la demande de contenus piratés. Une tendance qui serait portée par les mangas. Trois des cinq premiers sites de piratage en termes de visites sont consacrés aux mangas.

La France remonte dans le classement

Les États-Unis ont été crédités de la plus forte demande de piratage au premier trimestre et représentaient 10,9% du trafic mondial concerné, avec environ 5,7 milliards de visites sur des sites de piratage. Une augmentation de 38,9% sur un an. La Russie est deuxième et presque à égalité avec l’Inde avec un peu plus de 3 milliards de visites.

MUSO distingue également la France, qui grimpe à la 5e place au classement, alors qu’elle était en 8e lieu au premier trimestre 2021. Les visites de sites de piratage depuis la France sont d’environ 1,7 milliard au premier trimestre de cette année, avec une augmentation de 500 millions d’une année sur l’autre.

» L’augmentation continue et marquée des visites de pirates est une lecture alarmante pour les industries du divertissement. MUSO s’attend à ce que cette tendance se poursuive, en particulier dans le climat actuel de guerre des abonnements aux plateformes de SVOD, combiné à la pression économique et à la hausse de l’inflation mondiale.  »


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.