Nouvelles locales

la forte émotion des Anglais du Touquet


Publié

FRANCE 3

Article écrit par

la forte émotion des Anglais du Touquet

France 3 Nord-Pas-de-Calais, A. Rougerie, S. Gurak, M. Graff -France 3

France Télévisions

Au Touquet, la plus « british » des stations balnéaires, les Britanniques en vacances ou ceux vivant en France ont du mal à cacher leur tristesse. Reportage.

Dimanche 11 septembre au Touquet (Pas-de-Calais), l’heure du thé fait deuil chez Elizabeth. Jill Theraxoroupoulis, la gérante du salon de thé, apprend à vivre sans sa reine. « Je suis un peu stoïque, comme Elizabeth. Quand les choses sont dures, je continue, comme un train », elle dit. Jill n’est pas la seule Anglaise attristée. La station balnéaire a été en partie créée par un investisseur britanniqueau début du siècle dernier.

Les Anglais croisés par France Télévisions n’ont pas le cœur à faire la fête. « Beaucoup de gens sont en noir, pour faire le deuil. Les gens sont tristes », commente un homme. Les drapeaux de l’hôtel « Le Westminster » ont été baissés. L’établissement a reçu de nombreuses personnalités britanniques, dont Sean Connery, Winston Churchill ou encore… la reine Elizabeth, venue en 1928. « C’était l’apogée de la période où la jet set anglaise et la noblesse anglaise venaient séjourner au Touquet, pour profiter de la vie balnéaire », commente John Banizette, le directeur général de l’hôtel. Dans la plus britannique des stations balnéaires de la région, les Anglais représentent désormais environ un quart des touristes.

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.




francetvinfo .Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page