Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

La déception des Ours face à Saint-Estève

Jeune équipe, la réserve des Dragons n’a pas attendu que les Commingeois parviennent à mettre leur jeu en place. Par leur vivacité, ils ont d’abord surpris la défense saint-gaudinienne à deux reprises. Nino Séguéla décale ses coéquipiers, Enzo Colchero et Valentin Fernandez, et leur offre les deux premiers essais de la partie. Les Bears, de leur côté, augmentent d’abord leur maladresse. Il a fallu attendre la 20e minute pour les voir renouer avec un match efficace et supérieur physiquement. Minga puis Tabu égalisent. Piqués, plus appliqués, les Scamanders réagissent et reprennent l’avantage, 14 à 10, une seconde avant que la pause ne soit sifflée. L’issue du match est encore indécise.

Dès la reprise, les Stéphanois font à nouveau le break. Ce diable de Séguéla s’aplatit dans le coin droit. Et pourtant, les Bleus ne lâcheront rien. Une deuxième fois, ils rattraperont dix points d’écart. Connor Moore et Kuni Minga utilisent leur force d’impact et transpercent la défense catalane. 20 partout. Corey Willis donne même pour la première fois un court avantage sur penalty à Saint-Gaudinois. Les dix dernières minutes seront cependant les plus terribles. Encouragés par leur public, les Catalans jouent avec rapidité. Nino Séguéla et Valentin Fernandez crucifient les Ours.

Quatre victoires et quatre défaites

Même si un collectif diffère toujours par la somme de ses parties, on peut quand même citer Enzo Séguéla. Une heure avant le match, le président du XIII Catalan était ravi de retrouver dans ses rangs son jeune joueur, originaire de l’Usap, auteur de quatre essais lors de la première journée, très vif et particulièrement rapide. Et depuis blessé… Nino a retrouvé sa famille dimanche pour accueillir Saint-Gaudens.

Un avertissement du Saint-Gaudinois vaut deux avertissements, aurait-on pu penser. Même en duo, les Bears ne se sont pas montrés capables d’attraper l’olibrius. Nino a joué la défense du Comminge à plusieurs reprises et, surtout, il a offert l’essai gagnant à ses coéquipiers.

En place, deux stratégies : si les Bears, solides, jouissent d’une force d’impact exceptionnelle, Mitch Garbutt, Lasarusa Tabu, Connor Moore et autres compères bien équilibrés s’efforcent de rentrer dans le tas, Connor réussit même un magnifique essai perforateur, le Little Les dragons, quant à eux, utilisent une autre tactique : ils courent, feignent, évitent, se déplacent. Et la vitesse a pris le pas sur le poids.

A deux reprises, les Stéphanois avaient dix points d’avance au score, à deux reprises, les Saint-Gaudinois parvenaient à égaliser. 10-0, 10-10, 20-20, 20-20. Un match passionnant à suivre car indécis. Sur penalty, Corey Willis a même donné un léger avantage aux Bears à la 73e minute. Cela ne durera pas. Nino Séguéla, décidément seul sur son aile, s’impose deux minutes plus tard.

Racing 2024 : Huit matches joués, quatre victoires, et surtout, quatre défaites, autant de déceptions. Ce week-end, chacune des deux équipes pourrait déplorer l’absence de joueurs internationaux, retenus en équipe nationale. Pour Saint-Gaudens, on pourrait ajouter ceux d’Isaac Misky et Benjamin Vizcay, blessés et indisponibles depuis plusieurs semaines. Sans ces deux pièces maîtresses et quel que soit le talent des autres, le Racing reste fragile. L’équipe des Bears se classe aujourd’hui sixième, à un point des deux cinquièmes à égalité, Lézignan et Saint-Estève (qui a profité de sa victoire pour passer devant lui), un point devant le septième, Pia.

Samedi, les Bears rencontreront à nouveau leur destin. La neuvième et dernière journée du match aller se jouera à Avignon, adversaire moins bien classé mais victorieux dimanche dernier à Villeneuve sur Lot. Aujourd’hui, sur la sellette, les Bears vont devoir réagir et faire pencher la balance du côté des vainqueurs, une danse sur un pont en vaut bien la peine.

XIII, Championnat Elite 1, 4ème journée, match en retard

Saint-Estève XIII Calatan – Racing Saint-Gaudens XIII : 32 – 20 (mt : 14 – 10)

Arbitre : Mickaël Lannes.

Stade municipal de Saint-Estève.

Composition de l’équipe:

Saint Estève XIII Catalan : Devoyon, Seguela, Salies, Laurent, Rey, Chachoua, Laporte, Margalet, Fernandez, Maria, Colchero, Llong, R. Khedimi,

Entrés en jeu : M. Khedimi, Castano, Jampy, Chalmey.

Racing club XIII Saint-Gaudens : Gorka, Multignier, Minga, Arréou, Bernoville, Willis, Dumas (casquette), Moore, Talazac, Garbutt, Brioux, Caparros, Tabu,

Entrés en jeu : Hermosilla, Sentenac, Bouscayrol, Sentenac.

Evolution du score :

Vainqueurs : 6ème : Colchero (4), Fernandez (9, 79), Chalmey (39), Séguéla (46, 73) : 3ème : Devoyon (10, 46, 80)

Défaits : 5èmes : Minga (22, 62), Tabu (34), Moore (55) ; 2e : Willis (34, 55) ; 1p Willis (70)

Rémi Casty, entraîneur de Saint-Estève Catalan

Cyril Molinier, entraîneur du Racing Club XIII Saint-Gaudens

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page