Skip to content
La collection du Alberta Doll Museum sera mise aux enchères

L’heure est venue pour Linda Schuler de prendre sa retraite, même si l’idée de devoir se séparer du musée l’attriste. Ce musée est l’une de mes plus grandes passions depuis que je l’ai acheté il y a plus de 20 ans.elle dit

Le musée a été fondé par une mère et sa fille, Gladys Steeves et Shirley Brack et se trouvait en Saskatchewan avant d’être acheté et déplacé à Drumheller.

Gladys Steeves possédait à l’époque un magasin de fabrication de poupées à Saskatoon. Lors de nombreux voyages avec sa fille à travers le Canada et les États-Unis, ils ont acheté de nombreuses poupées chez des antiquaires et des collectionneurs.

C’est ainsi que la collection de poupées pour deux femmes a commencé. Le petit musée a ouvert ses portes dans la ferme appartenant à Shirley Brack et où, en plus du musée, elle et sa mère tenaient une petite boutique d’artisanat. Pendant que la mère était occupée à fabriquer des poupées en porcelaine, la fille était occupée à confectionner des costumes de poupée.

Après environ 15 ans d’existence, Linda Schuler propose d’acheter la collection de poupées et de déplacer le musée en Alberta. Depuis plus de 20 ans, le musée est situé à Drumheller, au nord-est de Calgary.

Pour Gladys Steeves et Shirley Brack, une poupée est plus qu’un jouet. Une poupée est plus qu’une représentation miniature en trois dimensions d’une personne. C’est quelque chose de commun à chaque région, culture et époque. Les rôles qu’elle peut jouer ne sont limités que par l’imaginationdit Linda Schuler.

C’est le commissaire-priseur Clinton Beck de Beck Auctions qui a été choisi pour s’occuper de la vente des plus de 700 poupées du musée.

C’est la plus grande collection de poupées que j’ai jamais vueil mentionne.

La vente aux enchères est prévue le 22 juin et se déroulera en ligne.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.