Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

La BCE suit la Fed et relève ses taux directeurs de 50 points — RT en français

Dans le sillage de la Fed, le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a annoncé une nouvelle hausse de ses taux directeurs. A 50 points de base, il est moins brutal que les précédents.

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé dans un communiqué publié le 15 décembre une hausse de 50 points de base (0,50 point de pourcentage) de ses trois taux directeurs. Ainsi, à partir du 21 décembre, le MRO (Principales opérations de refinancement) qui correspond au taux de prêt à long terme passera à 2,5 %, le MLF (Facilité de prêt marginal) à 2,75 % pour les prêts à court terme, et la facilité de dépôt (rémunération des dépôts bancaires sur un compte BCE) à 2 %.

Cette hausse des taux n’est pas la dernière. Dans un avenir plus ou moins proche, l’institution monétaire prévoit, « sur la base de la révision significative à la hausse des perspectives d’inflation, de continuer à les relever […] afin d’atteindre des niveaux suffisamment contraignants pour assurer un retour rapide de l’inflation vers l’objectif de moyen terme de 2% ».

Dans son communiqué, la BCE annonce également la fin progressive de son programme d’achats d’actifs publics (dette d’Etat) et d’actifs privés (notamment obligations d’entreprises) à partir de mars 2023, et précise que « cette réduction sera de 15 milliards d’euros par mois sur moyenne jusqu’à la fin du deuxième trimestre 2023 ».

La nouvelle hausse des taux de 50 points de base, fait suite à deux hausses successives de 75 points en septembre et octobre, et correspond aux attentes de la majorité des analystes ou acteurs financiers. Le patron de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a par exemple prédit il y a dix jours que la BCE sifflerait ce qu’il a appelé la fin du « premier semestre » ou en clair, la fin de la première série de fortes hausses de taux directeurs.

Dans la roue de la Fed

Le 14 décembre, la Réserve fédérale américaine (Fed) elle-même a levé 50 points de base dans une nouvelle phase de son action contre la hausse des prix. Cependant, toute hausse d’intérêt de la Fed créant un attrait financier au détriment de la zone euro et une appréciation du billet vert face à la devise européenne, il était probable que la BCE suive.

La Banque d’Angleterre a également relevé ses taux directeurs d’un demi-point de pourcentage à 3,5 %, le niveau le plus élevé en 14 ans. Il s’agit de la neuvième augmentation consécutive depuis décembre 2021, et elle fait suite à une hausse de 75 points de base, la plus importante en 30 ans.

Dans son communiqué, la BCE, s’appuyant sur les données d’Eurostat, a également revu à la hausse sa prévision d’inflation qui devrait s’élever à 6,3% l’an prochain, contre 5,5% attendu. auparavant, avant de redescendre à 3,4 % en 2024 et 2,3 % en 2025, proche de l’objectif de 2 % à long terme.

L’institut monétaire allemand basé à Francfort a également révisé sa prévision de croissance moyenne du produit intérieur brut, cette fois à 0,5 % en 2023 (contre 0,9 % prévu en septembre), puis à 1,9 % en 2024 et 1,8 % en 2025.

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Remon Buul

Chairman of the board of directors responsible for organizing and developing the general policy of the website and the electronic newspaper, he is interested in public affairs and in monitoring the latest international developments.
Bouton retour en haut de la page