Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

Johnny Hallyday : abandonné par ses fans !


Le 9 décembre 2017, quatre jours après sa disparition, l’église de la Madeleine, dans le 8ème arrondissement de Paris, accueillait la grande cérémonie religieuse des derniers adieux à Johnny Hallyday

. Son cortège funèbre a descendu l’avenue des Champs-Élysées, escorté par 700 motards, puis a traversé la place de la Concorde jusqu’à l’édifice religieux dont la façade arborait une immense photo du rockeur. Des dizaines de milliers de fans, dévastés par la mort de leur idole, sont venus rendre hommage au chanteur décédé à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer du poumon

. Motards, sexagénaires tatoués, anonymes vêtus de Perfectos estampillés Johnny et autres « orphelins » de la défunte star portant un crucifix autour du cou, ont pleuré celui qui leur avait tant donné.

« Je n’en vois presque plus »

©Michael Baucher

Un an jour pour jour après ces funérailles déchirantes

un millier d’admirateurs se sont réunis pour commémorer cela triste anniversaire. En larmes, inconsolables, ils semblaient encore avoir du mal à rendre leur chagrin. Toujours dans le douleurils avaient transformé l’édifice religieux en un véritable lieu de pèlerinage, se réunissant tous les 9 de chaque mois pour une messe à la mémoire de Johnny.

Mais depuis, alors que les fidèles d’Elvis Presley continuent d’affluer en masse à Graceland pour adorer dans les jardins de la propriété du King située à Memphis, les fans de Johnny se font plus rares à Madeleine. Au moulin du Dannemois, 45 ans après sa mort, les fidèles de Claude François viennent encore visiter l’ancienne demeure du chanteur et lui rendre hommage sur sa tombe…

DONC ? Les fans de Johnny l’ont-ils abandonné ? Certes, le chanteur est enterré à Saint-Barth, à l’autre bout du monde, mais même à Marnes-la-Coquette où il a rendu son dernier soupir, il est rarissime aujourd’hui de déposer des fleurs devant les grilles d’entrée. au domaine où se niche la Savannah, la maison où Johnny est mort. C’est un fait : que ce soit dans ce charmant village de 1 800 âmes des Hauts-de-Seine ou à l’église de la Madeleine, la ferveur semble s’être peu à peu retombée.

Pour nous en convaincre, nous sommes allés à la Madeleine. Cet après-midi-là, comme d’habitude, le monument fut pris d’assaut par les touristes étrangers venus admirer l’impressionnant bâtiment d’architecture néoclassique. Une fois passée l’entrée, force est de constater qu’on ne croise plus beaucoup de fans en perfectos en quête de communion après l’âme de Johnny.

Longtemps, une plaque commémorative rappelant que s’étaient déroulées ici les funérailles de Johnny Hallyday était apposée sur un mur de marbre à droite de l’entrée. Placée derrière l’un des deux bénitiers orné d’une superbe statue d’ange portant un encensoir – merveille sculptée par Antonin Moine en 1840 et aujourd’hui classée – cette enseigne a été retirée en juin dernier par les responsables du monument faute de visiteurs qui j’ai quand même daigné y jeter un œil. La conclusion est claire. Six ans après les funérailles de l’artiste, les fans ont fini par déserter peu à peu la scène.

« Je n’en vois presque plus. », dit la dame qui tient le stand de souvenirs. Placé à côté de l’ange au bénitier qui semblait veiller sur la plaque commémorative, il fut longtemps au premier rang du défilé des supporters. « C’est probablement pour cela que nous avons décidé de l’enlever. », elle dit. Et de poursuivre : «Depuis quelques années, je proposais à la vente un recueil de prières à adresser à Johnny. Nous avons eu de la demande pendant un moment puis plus rien. C’est pourquoi nous ne les avons pas réimprimés. J’ai également vendu pas mal de livrets de prière de Mère Teresa sur la « vie » qui avaient été lus par Sandrine Kiberlain lors des funérailles de Johnny. Mais là encore, nous avons préféré l’arrêter car cela n’intéressait plus grand monde. »

Une messe le 5 décembre

Mais même si l’enthousiasme est retombé, les fans seront toujours accueillis à bras ouverts à la Madeleine, comme le confirme l’un des prêtres qui animaient l’événement ce jour-là.

« A leur demande, nous pouvons même célébrer une messe pour Johnny durant laquelle nous prierons pour lui. Il suffit d’appeler le standard de l’église de la Madeleine et d’en faire la demande. Même Frédéric Chopin, Charles Gounod, Gabriel Fauré ou encore Camille Saint-Saëns dont les obsèques ont eu lieu ici, tous ces grands artistes n’ont pas eu droit à une plaque commémorative. »

Comme il l’assure encore, les fans sont évidemment toujours les bienvenus à la Madeleine. « C’est la maison de Dieu. Nous accueillons tout le monde. Il y a des musulmans qui nous rendent visite, des juifs aussi, nous ne faisons aucune distinction entre les gens. Consacrer un coin à Johnny alors que rien n’existe pour Chopin et tous les autres n’est tout simplement pas la logique de l’Église… »

Les aficionados de l’idole de la jeunesse pourront toujours venir prier dans ces lieux. Preuve en est, ils seront tous accueillis le 5 décembre pour une messe célébrée en l’honneur de Johnny au cours de laquelle certains des tubes du regretté chanteur seront interprétés depuis l’ambon. Et même si ses admirateurs ont quelque peu déserté ce lieu de pèlerinage, nul doute que Johnny reste toujours dans leur cœur…

Valérie EDMOND

gn enter

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page