Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Joe Biden s’embrouille encore en parlant d’une conversation avec Helmut Kohl… quatre ans après sa mort

Joe Biden a évoqué mercredi soir une conversation qu’il aurait eue en 2021 avec l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl, décédé en 2017.
C’est la deuxième fois en l’espace de quelques jours que le président américain commet une confusion embarrassante, après celle impliquant François Mitterrand.

Suivez la couverture complète

Présidentielle américaine 2024 : un nouveau duel Biden-Trump ?

Les bourdes se multiplient. Joe Biden a évoqué mercredi soir, lors d’un événement de campagne présidentielle, une conversation qu’il aurait eue lors d’un sommet du G7 en juin 2021 au Royaume-Uni avec l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl. Pourtant, le leader est décédé… en 2017. « Helmut Kohl, l’Allemand, m’a regardé et m’a dit « Que diriez-vous, Monsieur le Président, si demain vous ouvriez le British Times pour lire que 1 000 personnes avaient pénétré par effraction dans le Parlement britannique et tué des gens, dans le but d’empêcher le Premier ministre de prendre ses fonctions ? ?' », a déclaré le président américain lors d’une réunion de collecte de fonds à New York, selon des propos retranscrits par les journalistes qui l’accompagnaient.

Pour rappel, l’Allemagne était représentée à ce sommet par Angela Merkel. Helmut Kohl est resté à la tête du gouvernement allemand entre 1982 et 1998.

Une confusion similaire la semaine dernière

C’est la deuxième fois en l’espace de quelques jours que le chef de l’Etat commet une confusion impliquant un dirigeant étranger décédé. Dans un discours vendredi à Las Vegas, il avait déjà évoqué cette même réunion du G7, évoquant cette fois l’ancien président français François Mitterrand, décédé il y a près de 30 ans, et non son homologue actuel Emmanuel Macron, qui y participait. Le démocrate parle souvent de ce sommet international au cours duquel, selon lui, plusieurs dirigeants ont exprimé leur inquiétude pour la démocratie américaine.

  • Lire aussi

    VIDÉO – Quand Joe Biden confond Emmanuel Macron avec… « Mitterrand de l’Allemagne »

L’âge de Joe Biden, 81 ans, est une préoccupation majeure des électeurs de la prochaine présidentielle, selon les sondages. D’autant qu’il est de plus en plus habitué aux gaffes ou aux propos décousus. Son grand rival, Donald Trump, a aussi ses moments de confusion. En janvier dernier par exemple, dans un discours, il avait confondu pendant de longues minutes sa rivale à l’investiture républicaine Nikki Haley avec l’ancienne présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi.


MG avec AFP

gn world

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page