Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Joe Biden « croit à un accord » sur la libération des otages du Hamas


Neuf citoyens américains sont retenus en otages par le Hamas dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre, date des attaques du mouvement palestinien contre Israël.

Joe Biden a déclaré mardi croire en un accord sur la libération des otages détenus par le Hamas, un sujet qu’il avait ensuite évoqué lors d’un nouvel appel avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans la soirée.

« Je parle chaque jour aux personnes impliquées. Je crois qu’un accord sera trouvé mais je ne veux pas entrer dans les détails », a déclaré le président américain, répondant aux questions de la presse à la Maison Blanche.

« Attendez. Nous arrivons », a-t-il dit aux personnes détenues par le groupe islamiste palestinien.

Médiation qatarie

Plus tard dans la journée, Joe Biden et le dirigeant israélien se sont rencontrés et ont « longuement discuté des efforts en cours pour obtenir la libération des otages détenus par le Hamas », a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

« Je ne peux pas vous regarder droit dans les yeux et vous dire combien sont encore en vie », a déclaré lundi Jake Sullivan, le conseiller américain à la sécurité nationale, lors d’une conférence de presse.

L’armée israélienne estime que quelque 240 personnes ont été prises en otage dans la bande de Gaza lors de l’attaque sans précédent du Hamas sur le territoire israélien le 7 octobre. Cela a fait environ 1 200 morts en Israël, principalement des civils, selon les autorités israéliennes.

En représailles, Israël bombarde sans relâche la bande de Gaza et mène depuis le 27 octobre une opération terrestre visant à « anéantir » le mouvement islamiste au pouvoir dans le territoire palestinien assiégé. Ces frappes israéliennes sur Gaza ont fait plus de 11 000 morts, dont deux tiers de femmes et d’enfants, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Le Qatar a exhorté mardi Israël et le Hamas à accepter son offre de médiation pour obtenir la libération des otages. Les États-Unis, de leur côté, continuent d’appeler à une pause prolongée dans les hostilités afin de faciliter les libérations.

gn world

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page