Nouvelles sportives

Je suis le meilleur défenseur NBA

Dimanche soir, entre deux matchs de Playoffs, la NBA a dévoilé la liste des finalistes dans la course aux différents trophées individuels. Parmi les grands absents ? Anthony Davis, qui a vu Rudy Gobert, Victor Wembanyama et Bam Adebayo remporter les trois places pour le prix du défenseur de l’année. Inutile de dire qu’il n’aimait pas ça.

Pilier de la défense des Lakers, Anthony Davis a encore une fois réalisé une belle campagne dans sa moitié de terrain. Nous parlons d’un joueur qui figure dans le Top 5 NBA en blocs (2,3 par match), rebonds (12,6), tirs contestés et défense au poste bas. Un joueur d’une rare polyvalence pour défendre son panier, lui qui sait à la fois protéger son cercle tout en défendant sur le périmètre. Elle est redoutable sur l’homme, comme en secours. AD est également l’un des meilleurs intercepteurs de la Ligue (1,2) parmi les intérieurs.

Autant d’arguments qui font d’Anthony Davis l’un des tout meilleurs défenseurs NBA. Mais visiblement pas un défenseur de calibre Top 3 si l’on en croit la liste des finalistes du DPOY.

«Je ne comprendrai jamais. Ils ne me le donneront jamais (le DPOY). La Ligue ne m’aime pas. Je suis le meilleur défenseur de la Ligue. Je peux passer du poste 1 au poste 5. Je suis celui qui défend le mieux le pick-and-roll en Ligue, parmi les intérieurs. Je contre les tirs. Je prends les rebonds. Je ne sais pas quoi faire d’autre. »

On peut comprendre la frustration d’Anthony Davis dans le sens où il n’a jamais remporté le DPOY au cours de sa carrière, et qu’il est éligible cette année après avoir disputé 76 matchs sur 82 (plus haut total en carrière). Mais alors, qu’est-ce qui a joué contre lui cette saison ? Pourquoi ne fait-il pas partie des finalistes ? Existe-t-il un complot anti-AD ?

Anthony Davis paie peut-être la saison défensivement très mitigée des Lakers, qui ne terminent que 17ème en efficacité défensive malgré la présence de l’unibrow. A titre de comparaison, les Wolves de Rudy Gobert sont premiers, tandis que les Heat de Bam Adebayo sont cinquièmes. Les fans des Lakers diront que les Spurs manquent en défense cette année et que Victor Wembanyama est toujours dans le Top 3. Ok équitable, mais peut-on vraiment laisser Wemby de côté étant donné la façon dont il terrorise les attaquants adverses ? Compliqué.

Les finalistes du titre de joueur défensif de l’année ont été dévoilés et Anthony Davis n’a pas été inclus.
« Je ne l’obtiendrai jamais », a déclaré Davis à ESPN à propos de DPOY. « Ils ne me le donnent pas. … Je suis le meilleur joueur défensif de la ligue. https://t.co/FdGa62BJr2

– Dave McMenamin (@mcten) 22 avril 2024

Finalement, snobé ou pas, Anthony Davis a d’autres objectifs que le DPOY pour cette fin de saison. Avec ses Lakers, il veut remporter un nouveau titre de champion, et cela signifie gravir la montagne Nikola Jokic.

« J’essaie d’aider l’équipe à remporter un titre. Les récompenses individuelles, j’en ai fini avec ça. –Anthony Davis

__________

Source du texte : ESPN

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page