Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles localesPolitique

« Je n’ai jamais vu ça », raconte Vahid Halilhodzic le jour où Florent Malouda l’a insulté


Dans une interview pour So Foot, Vahid Halilhodzic revient sur le choc mythique qui l’a opposé à Florent Malouda alors qu’ils étaient tous les deux à Trabzonspor en 2014.

La scène se déroule en 2014, au cœur de l’été en Turquie. De retour un mois plus tôt sur le banc du Trabzonspor, après avoir guidé la sélection algérienne jusqu’aux huitièmes de finale de la Coupe du monde, Vahid Halilhodzic a d’emblée imposé ses méthodes. Avec la rigueur qui l’accompagne depuis le début de sa carrière.

Un soir, il demande à ses hommes de rester au centre d’entraînement après le dîner pour une séance vidéo imprévue. Problème : Florent Malouda n’a pas trop envie de faire des heures supplémentaires. Le milieu offensif français, au club depuis un an, se défend. Et fait comprendre à son nouvel entraîneur qu’il va devoir changer ses plans. Tonifier. Puis les deux hommes en viennent aux mains et échangent des coups avant d’être séparés par le reste du groupe.

Une séance vidéo qui dérape

Huit ans plus tard, « Coach Vahid » est revenu sur cet épisode dans une longue interview accordée à So Foot : « Ah, mais lui, je n’ai jamais vu ça, je n’ai même pas envie d’en parler… J’organise une session vidéo après le dîner, et il se dit : « J’en ai rien à foutre d’étudier cette équipe, connard. « Ah là, j’étais… En plus, la veille, j’avais demandé au président de payer un million d’euros en liquide parce qu’il y avait des arriérés de salaire et si les joueurs ont des problèmes en dehors du terrain, ça affecte leur performance. »

Quelques jours après ce combat, Malouda a été libéré de son contrat par ses dirigeants. Il est alors interné à Metz. Halilhodzic, lui, avait pris la porte en novembre, en raison de mauvais résultats. Aujourd’hui, du haut de ses 70 ans, il semble avoir besoin d’un peu de temps avant d’accepter un nouveau défi, lui qui a été viré par la sélection marocaine juste avant la Coupe du monde au Qatar.

« Je n’ai jamais reçu autant de propositions qu’en ce moment, explique-t-il à So Foot. Des sélections, des clubs, même en France. Je ne sais pas. Quand quelqu’un m’appelle, je dis merci, c’est tout. Je suis un peu dégoûté parce que je suis vraiment un fanatique de football. Il y a des gens qui travaillent avec moi qui ont du mal à faire face à la charge de travail que j’impose. Je suis comme ça. Un bourreau de travail. »


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page