Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

« Je me sens vraiment coupable » : Cauet accusé de viol, première apparition à visage découvert pour Julie dans TPMP


Le reste après l’annonce

Cauet est visé par une plainte pour viol depuis le samedi 18 novembre 2023, dont une contre une mineure de 16 ans. Le nom de la plaignante est Julie. Deux nouvelles plaintes pour viols et agressions sexuelles auraient été déposées contre l’animateur, a-t-on appris mardi soir via une source proche du dossier à l’AFP, confirmant une information du Figaro. L’enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), l’un des plaignants étant mineur au moment d’une partie des faits dénoncés, a précisé le parquet. Ainsi, Cauet, qui est absent de NRJ jusqu’à nouvel ordre, serait désormais visé par 3 plaintes pour viols et agressions sexuelles.

Cependant, comme l’explique Gilles Verdez, il semble y avoir une confusion. Le parquet a-t-il commis une erreur de communication ? Il y a en effet deux plaintes déposées à Bourg-en-Bresse (plus précisément à la gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône) : une pour viol et une pour viol sur mineur. Mais ces deux plaintes (qui ont été scindées en deux légalement parlant) sont toutes deux des plaintes de Julie, qui ne font qu’une seule victime. Il y aurait donc, selon les informations fournies au Figaro, un autre plaignant, dont l’identité est encore inconnue.

Julie a déjà témoigné sur cette affaire, via un article de l’Obs qui a révélé la première plainte, puis sur BFMTV, puis sur TPMP, les deux fois en étant cachée. Mais ce mercredi 29 novembre, elle était de retour sur le plateau de l’émission de Cyril Hanouna, cette fois à visage découvert, pour la première fois. Elle a d’abord réagi à la plainte de l’animateur pour « tentative d’extorsion de fonds en bande organisée, dénonciation calomnieuse, faux et usages sur personnes anonymes », sur laquelle l’avocat de Cauet est revenu hier sur BFMTV : « Je suis indigné, ce n’est pas logique. Je n’ai pas parlé d’argent, même avec mon avocat. J’ai demandé zéro euro. J’aimerais voir quelles preuves ils ont. Je suis étonné. Je ne suis pas du tout à la tête d’un réseau d’extorsion organisé. Ce n’est absolument pas le cas.« 

Elle réfute également le témoignage de Nathalie, la compagne de Cauet, qui a expliqué à Gilles Verdez qu’elle aurait souhaité rejoindre l’animateur cet été : «La dernière fois que je l’ai vu, c’était en mars 2022, lors du deuxième incident. Nous nous sommes retrouvés devant les studios de NRJ. C’est à ce moment-là qu’il m’a dit ‘Je te ramène à mon hôtel’. Je monte dans sa voiture et me retrouve chez lui. Je lui dis que je veux sortir de la voiture, il me dit non.« Julie ajoute: »Je me sens vraiment coupable, car je suis retourné le voir. C’est ça l’influence…« 

j’étais intimidée

Julie a maintenant un avocat. Elle en a consulté plusieurs avant de le trouver. Selon Guillaume Genton, elle aurait posé à l’un d’eux la question suivante : « Combien peut-on lui prendre ? », en parlant de Cauet. Elle le conteste fermement, même si la chroniqueuse affirme avoir reçu un mail de l’avocat en question. Quant aux approximations sur l’âge, également révélées par Nathalie à Gilles Verdez, Julie est également catégorique : « Sur la plainte, c’est marqué. Je ne peux pas mentir sur mon âge » Même réaction à l’hypothèse selon laquelle elle aurait supprimé les SMS entre elle et Cauet : « Lorsque votre téléphone est recherché, ils trouvent tous les messages« .

Quant à la suite de cette affaire, Julie savait que Cauet « allait démentir ». « J’ai presque aliéné ma famille. Ils se sentent coupables (…) Mon travail le sait. J’ai tout à perdre. « , regrette-t-elle. Mais elle compte bien aller au bout de cette affaire, même si la confrontation prévue entre elle et Cauet au tribunal l’inquiète : « Je ne me suis pas encore posé la question. Je m’y prépare doucement mais je suis assez sensible et j’ai un peu peur. » Enfin, concernant son envie de se montrer ce soir, Julie répond : « C’est pour montrer qu’il ne faut plus avoir peur. J’avais assez peur. Avant même que cela soit révélé sur Twitter, j’ai reçu un appel d’un faux avocat. J’ai été intimidé. Il ne faut plus avoir peur, même si je le disais. moi-même que je ne pourrais jamais porter plainte« .

Gilles Verdez, Guillaume Genton ou encore Cyril Hanouna semblaient un peu dubitatifs sur les explications de Julie…

À suivre

Sébastien Cauet reste innocent des accusations portées contre lui jusqu’à la fin de ces dossiers.

Le reste après l’annonce

Le reste après l’annonce

gn enter

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page