Skip to content
invincible, le Real Madrid renverse Manchester City et va en finale

Au terme d’une double confrontation spectaculaire, le Real Madrid a décroché le dernier billet pour la finale de la Ligue des champions, après une demi-finale retour complètement folle contre Manchester City, au stade Santiago Bernabéu (3-1). Les Merengue affronteront Liverpool le 28 mai au Stade de France.

Condamné à s’imposer après un magnifique match aller à l’Etihad Stadium, remporté par Manchester City (4-3), le Real Madrid, encore mené à la traîne à la 90e, est entré un peu plus dans la légende de la C1 après avoir arraché sa qualification dans le temps additionnel. (3-1).

Très présents dès le début de match, les Merengues s’offrent une première situation dès la 4e minute, avec une tête de Karim Benzema, trouvée plein axe par Dani Carvajal, envoyée au-dessus du but d’Ederson. L’international français récidivait quelques minutes plus tard, mais sa volée du pied gauche, sur un centre délivré par Federico Valverde, terminait, là aussi, au-dessus du cadre (12e).

Manchester City a réagi à la minute par une frappe violente du Belge Kevin De Bruyne, bien capté par son compatriote Thibaut Courtois (15e).

A peine impressionnés par leurs adversaires, les Merengue tentent une nouvelle incursion, mais cette fois c’est Vinicius Junior qui envoie le ballon bien au-dessus du but des Citizens.

Après les attaquants madrilènes, c’est Thibaut Courtois qui s’est illustré en déviant avec autorité un tir de près de Bernardo Silva, idéalement servi, côté droit, par Kevin de Bruyne. Une grosse occasion qui donne des idées aux hommes de Pep Guardiola qui campent dans le camp du Real et retentent leur chance, mais cette fois la frappe de Gabriel Jesus manque le poteau droit du gardien madrilène (23e).

Les Espagnols ont riposté avec un coup franc de l’artificier allemand Toni Kroos qui est passé juste à côté de la lucarne droite d’Ederson (26e).

L’intensité des débats baisse pendant une dizaine de minutes, jusqu’à une faute de Kyle Walker, qui en duel avec Vinicius Junior, donne un coup de coude à l’ailier brésilien près de la surface, non sifflé par le très indulgent arbitre italien Daniele Orsato (37e).

Les Citizens s’en sortent bien et avancent, avec une volée du droit du prodige anglais Phil Foden, à une vingtaine de mètres, détournée par le gardien belge du Real (40e). Quand l’arbitre siffle la mi-temps, le Real, qui n’a visé aucun de ses 5 tirs, est quand même éliminé.

Une folle fin de seconde période

À peine dix secondes après le début de la seconde mi-temps, Los Blancos a raté une chance incroyable gâchée maladroitement au second poteau par Vinicius Junior qui a raté le cadre à bout portant après un service idéal de Dani Carvajal.

Une occasion en or qui n’a pas découragé les tout nouveaux champions d’Espagne et Luka Modric qui sèment la panique dans la défense mancunienne qui écarte laborieusement le danger à la 53e, comme à la 55e, après un nouveau raid de Vinicius Junior, aussi intenable. comme imprécis.

Alors qu’un faux rythme s’est installé dans le match, Manchester City trouve la faille à la 73e et ouvre encore plus largement la porte à la finale grâce à un but de Ryad Mahrez. Décalé à droite par Bernardo Silva, lui-même parfaitement servi dans l’axe par Ilkay Gündogan qui venait de remplacer Kevin De Bruyne, l’international algérien prend Thibaud Courtois à contre-pied d’une frappe incontrôlée du pied gauche.

Dos au mur et poussés, les Madrilènes ne parviennent pas à se remettre dans le match. Pire, c’est le gardien belge du Real qui empêche les Anglais de marquer un nouveau but sur une frappe soudaine de Joao Cancelo. Quelques instants plus tard, c’est le Français Ferland Mendy qui a miraculeusement sauvé son équipe en décochant une frappe du nouveau venu Jack Grealish (86e) sur sa ligne. L’attaquant anglais retente sa chance quelques instants plus tard, mais bute sur Thibaud Courtois (87e).

Alors que City pensait se diriger tranquillement vers la finale, Rodrygo est venu redonner espoir au Real Madrid en inscrivant un but crucial à la 90e. Servi par Karim Benzema, le Brésilien, qui a débuté le match sur le banc, marque du pied droit. Le public du Santiago-Bernabéu recommence à y croire, surtout après un nouveau but de Rodrygo deux minutes plus tard, de la tête sur un centre de Dani Carvajal !

Benzema met le Real sur orbite

Prolongations de direction pour Merengue et Citizens KO. Galvanisés par leur rentrée, les Merengue ont rapidement obtenu un penalty de Karim Benzema, fauché dans la surface par Ruben Dias. Le buteur local a exécuté la sentence en prenant Ederson, parti sur sa droite, à contre-pied, et a donné un avantage inattendu quelques minutes plus tôt (96e). C’est le 15e but de la saison en Ligue des champions pour l’international français, qui est remplacé à la 105e. En menant 3 buts à 1, c’est le Real qui est qualifié à ce moment du match !

Bien que dominé par ses adversaires, Man City était sur le point de revenir marquer, quelques secondes avant la mi-temps. Sur un centre de Joao Cancelo, latéral droit, Phil Foden place une tête qui oblige Thibaud Courtois à effectuer un arrêt décisif sur sa droite. En embuscade dans son dos, le Brésilien Fernandinho ne parvient pas à cadrer.

En seconde période, les Merengue se sont contentés de gérer leur petit avantage jusqu’au coup de sifflet final synonyme de qualification. Au Stade de France, le 28 mai, ils disputeront leur 17e finale de C1 face à Liverpool. Légendaire.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.