Skip to content
Inflation : de nombreux Canadiens reportent leur retraite


De plus en plus de Canadiens envisagent de retarder leur retraite en raison de la détérioration constante de la situation économique, selon un récent sondage.

• Lisez aussi : La bataille des baisses d’impôts

Ainsi, selon un sondage réalisé par Angus Reid pour le compte de l’institut de conseil financier Advisorsavvy et de la firme de consolidation de dettes Bromwitch and Smith, près de la moitié des adultes de 55 ans et plus ont changé ou envisagent de changer leurs plans de retraite en raison de la hausse de l’inflation et de la hausse du coût de la vie.

« C’est une combinaison de plusieurs facteurs. [avec] pandémie, guerre [en Ukraine] et l’inflation. Les gens ressentent l’inflation, que ce soit à la pompe, à l’épicerie ou simplement au coût général du logement », a déclaré le fondateur d’Advisorsavvy, Saul Amos, dans une interview avec Global News.

Cependant, l’inflation n’est pas la seule chose qui pousse les personnes âgées à rester plus longtemps sur le marché du travail. Le manque d’épargne (plus de 60 %), la peur de manquer d’argent (plus de 70 %) et la nécessité de subvenir aux besoins financiers de ses enfants (plus de 25 %) sont des tangentes importantes lorsqu’il s’agit de planifier sa vieillesse.

De plus, plus de six personnes sur 10 craignent de ne jamais pouvoir profiter de leur retraite.

Face à ces révélations, M. Amos suggère aux personnes souffrant d’anxiété liée à la retraite de consulter un professionnel de la gestion financière, tel qu’un planificateur financier, un conseiller en placement ou un syndic autorisé en insolvabilité.

Le sondage a été mené en ligne du 9 au 12 juin 2022 auprès de 1 519 Canadiens.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.