Skip to content
Incendies : dans les Pyrénées-Orientales, un incendie désormais stabilisé a détruit 150 hectares


Posté

Article écrit par

Incendies : dans les Pyrénées-Orientales, un incendie désormais stabilisé a détruit 150 hectares

H.Puffeney, J.Vitaline, E.Deshayes, P.De Leyrits, P.Miette -France 2

France Télévisions

L’incendie qui s’est déclaré samedi 30 juillet en fin d’après-midi dans les Pyrénées-Orientales est désormais stabilisé dimanche. Attisés par le vent, les incendies ont détruit 150 hectares de végétation, mais aucune maison n’a été touchée.

Dans les Pyrénées-Orientales, un incendie s’est déclaré samedi 30 juillet en fin d’après-midi. Près de 400 pompiers ont été mobilisés sur le terrain, aidé dans les airs par Canadairavions Se précipiter la sécurité civile qui largue des hélicoptères retardateurs et porteurs d’eau. De grands moyens, car en cinq heures, le feu a couvert 150 hectares de végétation, et menacé plusieurs infrastructures, dont une déchetterie.

Attisé par le vent du nord, le feu semblait hors de contrôle. « Nous avons un incendie qui s’est déclaré vers 16 heures sur la commune de Calce (Pyrénées-Orientales), en bordure d’une route départementale. Il s’est déclenché très rapidement en raison de la sécheresse et du vent qu’il y avait dans la zone, dans un contexte difficile. Régionaccéder », explique le lieutenant-colonel Patrice Lopez, commandant des opérations de secours. Les pompiers ont remporté leur combat contre l’incendie samedi soir. Aucune victime, aucun bâtiment détruit : le feu est désormais stabilisé, dimanche 31 juillet.

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.




francetvinfo .Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.