Skip to content
Incendie : un record de plus de 47 000 hectares brûlés en 2022


Publié

Mise à jour

Article écrit par

Incendie : un record de plus de 47 000 hectares brûlés en 2022

F.Mathieux, D.Karcher-Mourgues, G.Pinol, S.Gravelaine, P.Miette -France 2

France Télévisions

Jeudi 4 août au soir, le département des Alpes-de-Haute-Provence affronte à nouveau les flammes. Les incendies ont repris à Niozelles et Rougon, et ils continuent de progresser. Depuis le début de l’année, pas moins de 47 286 hectares de végétation sont déjà partis en fumée. C’est quatre fois la ville de Paris.

Jamais la France n’avait connu un été avec autant d’incendies. En quinze ans, les surfaces brûlées ont quadruplé. En 2022, il y avait 47 286 hectares de zones brûlées. C’est un record. Avec le réchauffement climatique, les incendies seront plus fréquents à l’avenir. C’est la France entière qui est aujourd’hui menacée. La France compte 3 400 camions citernes. Selon les pompiers, il en faudrait deux fois plus.

« Tous ces véhicules sont extrêmement concentrés dans le sud de la France, donc ça veut dire qu’on doit avoir une politique ambitieuse de pouvoir alléger et faciliter l’équipement de certaines casernes du nord de la France qui, elles doivent s’assurer qu’elles peuvent combattre contre ces incendies qui fait face à un phénomène nouveau », explique Éric Brocardi, porte-parole des sapeurs-pompiers de France. Dans un rapport, les sénateurs appellent également l’Etat à investir davantage dans les ressources matérielles et une meilleure gestion de la forêt. Enfin, selon les pompiers, 50 000 pompiers volontaires sont nécessaires en plus des 200 000 existants.

Inscription à la Newsletter

le journal de 20h

Chaque jour, recevez directement votre news de 20h

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.




francetvinfo .Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.