Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

inauguration enthousiaste de l’Adidas Arena, la nouvelle salle de la Porte de la Chapelle

« La petite merveille du quartier. » Ce sont les termes élogieux choisis par Pierre Rabadan, adjoint chargé des sports à la Mairie de Paris, pour présenter, dimanche 11 février, la nouvelle Adidas Arena. Inaugurée dans le cadre d’un match Betclic Elite – la première division de basket de France – entre le Paris Basketball , le club résident de la salle, et Saint-Quentin, la salle de 8 000 places ont séduit le public. Au-delà de la victoire des Parisiens (87-65), les supporters présents préfèrent se remémorer leur soirée « une salle impressionnante, un peu à l’américaine, qui manquait au nord de Paris »résume Sabrina, venue assister au rendez-vous avec ses deux fils.

Situé dans le quartier de la Porte de la Chapelle (18e arrondissement de Paris), l’Arena est le seul équipement construit dans la capitale pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Il accueillera le badminton (du 27 juillet au 5 août), la gymnastique rythmique (du 8 au 10 août), le para-badminton (du 29 août au 2 septembre) et le para-haltérophilie (du 4 au 8 septembre).

Aux côtés des ouvriers de la Solideo – l’entreprise chargée de livrer les ouvrages olympiques – venus apprécier leur « travail », la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, se réjouit que cette journée marque « un peu le début de la magie des JO ». L’édile adresse, au passage, un message aux habitants de la ville : « Paris va être beau, ne pars pas (pendant les Jeux), ce serait une connerie ! » Propriétaire des lieux, la Mairie de Paris remettra les clés du complexe au comité d’organisation des Jeux début mai.

L’écologie au centre du projet

Egalement présente dans l’après-midi devant les journalistes, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, salue également un « magnifique ouvrage » OMS « s’intègre parfaitement dans les jeux de sobriété ». Récupération d’eau de pluie, sièges en plastique 100% recyclé et même 6 300 m2 toiture végétalisée : la pièce se présente comme un modèle d’écologie.

Impossible à voir pour le grand public, le véritable point fort du spectacle se situe au sous-sol de l’enceinte. Une centrale de production de froid permet de rafraîchir le local. Ce système, qui devrait également servir à chauffer les habitations du quartier, intrigue de nombreux constructeurs européens. Beaucoup d’entre eux ont également suivi les visites organisées dans la journée. « Nous devons admettre que ce que nous voyons aujourd’hui dépasse nos attentes, estime M. Rabadan. Nous avions vu les plans, nous avons suivi le chantier, mais là c’est une merveille. »

Il vous reste 60% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page