Skip to content
Impression 3D de vos éléments


Parmi les innovations présentes à Vivatech 2022, Futura est allé voir Pâtisserie numérique, une surprenante start-up normande. Elle vise à faciliter la vie des pâtissiers en leur permettant d’imprimer en 3D certains éléments de pâtisserie.

Vous serez également intéressé


[EN VIDÉO] Journée mondiale du chocolat : l’impression 3D joue la gourmandise
Industrie, aéronautique, automobile ou encore médecine : les domaines d’application de l’impression 3D ne manquent pas et sont tous très sérieux. Mais à l’occasion de la Journée mondiale du chocolat – qui est célébrée chaque année le 1er octobre – découvrons en vidéo comment une imprimante 3D peut faire le jeu des plus gourmands.

Marine Coré-Baillais se spécialise dans impression en 3D et passionné de pâtisserie. Elle décide en 2019 d’allier passion et expertise en fondant La patisserie Numérique, pour' » automatiser les tâches à faible valeur ajoutée pour les professionnels de la restauration, comme les boulangers et les pâtissiers, elle explique. La majorité d’entre eux travaillent près de 90 heures par semaine, gagnant finalement peuargent par rapport au travail qu’ils font. En automatisant intelligemment certaines tâches, c’est un vrai gain de temps pour eux.

Certains pâtissiers finissent par faire un choix sur ce qui sera fait maison : ils achètent alors une grande partie de leurs produits, comme des pâtisseries qui arrivent congelés. C’est là que Pâtisserie Numérique intervient : il permet aux artisans surmenés deautomatiser la fabrication les éléments les plus simples mais essentiels, comme les fonds de tarte, ou les biscuits aux formes variées : « Le chef pâtissier peut se concentrer sur la créativité et les décorations”ajoute M.Coré-Baillais.

Jusqu’à 300 fonds de tarte équivalents par jour

Le procédé est simple : le pâtissier choisit son modèle 3D à l’aide d’un applicationpuis prépare la pâte gâteau et placez-le dans le conteneur de l’imprimante. A ce dernier s’ajoute une poudre comestible et recyclable jusqu’à sept fois, composée de farine et de cacao. Il permet à la pâte de gâteau de ne pas trop adhérer aux parois du récipient. Ensuite, l’impression commence : le point est planté dans le bac, forme le motif demandé, puis tout est cuit.

Au total, jusqu’à 300 fonds de tarte équivalents peuvent être cuits par jour avec cette méthode. « Ici, le biscuit est fait avec Ingrédients naturel et bio : le biscuit a un goût chocolaté, puis confit fruit de la passion y est intégré, en plus d’un mousse au chocolat végétalien, détaille M. Coré-Baillais. D’ici la fin de l’année, les Commencez compte produire 25 machinerie qui sera loué, et dont une partie a déjà été réservée par des investisseurs.

Le glaçage a été imprimé en 3D directement sur la tarte au chocolat. © La Pâtisserie Numérique

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

www.futura-sciences.com


zimonews Fr2En2Fr