Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Immobilier neuf : les nouveaux chantiers et les permis de construire s’effondrent, surtout dans ces régions – 29/03/2024 à 16:43

Entre mars 2023 et février 2024, il y a eu 95 700 nouveaux chantiers de moins qu’un an plus tôt. (Dimitrisvetsikas1969 / Pixabay)

La construction neuve est en crise partout en France. Les autorisations de permis de construire et les chantiers sont en baisse. Mais certaines régions résistent mieux que d’autres.

Le marché de l’immobilier neuf est en crise. Le nombre de nouveaux chantiers et celui des permis de construire accordés au cours des douze derniers mois continuent de baisser selon les derniers chiffres publiés par les services du ministère de la Transition écologique, rapporte

Capital

.

Les Hauts-de-France et l’Occitanie résistent bien

Entre mars 2023 et février 2024, la construction de 364 800 logements a été autorisée. C’est 101 900 de moins qu’un an plus tôt sur la même période, soit une baisse de près de 22 %. Le nombre de projets lancés a diminué dans la même proportion. Il y en avait 95 700 de moins. Même si toutes les régions sont concernées, elles ne le sont pas de la même manière.

Dans le détail, c’est la région Centre-Val de Loire qui est la plus touchée par la baisse des logements neufs autorisés. Le nombre de permis de construire a baissé de 32 % sur un an entre mars 2023 et février 2024. La situation est également alarmante en Provence-Alpes-Côte d’Azur avec une baisse de 29 %. Dans le Grand Est, le nombre de permis a diminué de 26,7 % et en Nouvelle-Aquitaine de 25 %. A l’inverse, les régions Hauts-de-France (-10,2%) et Occitanie (-15,8%) résistent bien.

Les chantiers en berne en Centre-Val de Loire

La situation n’est pas tout à fait la même pour les chantiers de logements neufs, hormis pour la région Centre-Val de Loire où la baisse est de 31,1 % entre mars 2023 et février 2024. En Normandie, les chantiers ont baissé de 29,4 % tandis que le nombre de chantiers autorisés les logements ont chuté de 20,6%, en dessous de la moyenne nationale. La baisse est de 28,4% dans les Pays-de-la-Loire, de 27,4% dans le Grand Est. Trois régions résistent mieux : Nouvelle-Aquitaine (21,3%), Provence-Alpes-Côte d’Azur (22%) et Occitanie (22,3%).

La Bretagne se porte plutôt bien. Le nombre de logements autorisés a légèrement diminué (-12,5%) et le nombre de chantiers a diminué de 25,7%. La région Auvergne-Rhône-Alpes affiche une baisse du taux de permis de construire un peu supérieure à la moyenne nationale et voit les chantiers reculer de 25,4 %.

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page