Nouvelles locales

Il fait 25 degrés et les plages sont vides, cette destination est un bon plan printanier

Il fait 25 degrés et les plages sont vides, cette destination est un bon plan printanier

C’est une destination idéale au printemps. Accessible et encore préservée du tourisme, elle garantit un voyage dépaysant.

Imaginez un endroit où la température oscille agréablement autour de 25 degrés au printemps, où des plages de sable fin s’étendent sous vos pieds et où une eau cristalline vous invite à la plongée. Le tout sans hordes de touristes ni manifestations de locaux débordés par le sur-tourisme… Cet endroit existe bel et bien et il est à découvrir au printemps, avant juin au moins pour profiter du meilleur climat de l’année et de prix attractifs.

Le Cap Vert, avec ses températures chaudes et ensoleillées presque toute l’année, est un bon plan partagé par de nombreux experts du voyage depuis plusieurs années. Elle cumule les avantages, surtout si vous optez pour les îles les moins touristiques. L’archipel composé de 10 îles offre de nombreuses possibilités mais celui de Santiago est l’une des meilleures recommandations. Malgré son manque de liaisons directes depuis certains pays européens, l’île de Santiago mérite une visite pour ceux qui recherchent une escapade printanière unique.

Coup de coeur notamment pour la plage de Tarrafal, sur la même île. Tarrafal est idéalement située dans une baie protégée par des montagnes, ce qui lui confère un charme particulier accentué par son sable volcanique, unique dans l’archipel. La plage est entourée d’eau peu profonde, ce qui rend cet endroit parfaitement adapté aux familles en permettant aux enfants de jouer dans l’eau en toute sécurité. Les visiteurs sont souvent captivés par la vue des bateaux de pêche, dont les couleurs vives contrastent magnifiquement avec le bleu de la mer. De quoi réaliser de magnifiques photos à rapporter de votre voyage.

Les experts suggèrent également de visiter cette plage au coucher du soleil pour une expérience particulièrement mémorable. Le village de pêcheurs garantit également une belle promenade, avec une ambiance animée qui a su conserver son authenticité malgré la pression immobilière. Pour ceux qui recherchent la tranquillité, la Praia Presidente, moins connue mais tout aussi splendide, est une alternative recommandée.

Située également sur l’île de Santiago, cette plage offre un cadre tout aussi pittoresque à ceux qui souhaitent encore plus d’intimité et de calme, loin de la ferveur de la capitale, Praia. Un dernier bon plan ? La taxe d’entrée au Cap Vert est obligatoire mais vous pouvez régler cette petite formalité en ligne 15 jours avant votre départ. Cela vous aidera à éviter la file d’attente à l’aéroport à votre arrivée. De quoi rejoindre Tarrafal et sa jolie baie au plus vite !

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page