Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Hautes-Pyrénées : la police saisit près de 3 kilos de cannabis au domicile d’un jeune de Tarbes


l’essentiel
Un jeune Tarbais de 22 ans a été interpellé par la police en possession de stupéfiants, samedi 3 décembre. Lors de la perquisition de son domicile, près de 3 kg de résine de cannabis y ont été saisis.

Son attitude méfiante le trahit. Lors d’une patrouille dans les rues de Tarbes dans l’après-midi du samedi 3 décembre, les policiers ont remarqué un jeune homme se précipitant hors d’une ruelle en cachant des sacs plastiques sous son bras. En conséquence, les policiers décident de procéder à un contrôle. Leur intuition était bonne, puisque trois sachets d’herbe de cannabis ont été retrouvés en la possession du jeune Tarbais de 22 ans.

Alors qu’il est conduit au commissariat où il est placé en garde à vue, les policiers se rendent à son domicile pour procéder à une perquisition qui s’avérera fructueuse.

Le « kit » du trafiquant de drogue

Sur place, les policiers découvrent tout l’équipement du parfait trafiquant de drogue : couteaux tachés de résine de cannabis, balances, sacs d’emballage… mais surtout, 2,723 kg de résine, 160 grammes d’herbe, et 3 245 euros en espèces. Tous immédiatement saisis.

Interrogé sur cette grande quantité de drogue dans son appartement, le jeune Tarbais avoue rapidement vendre du cannabis à des connaissances depuis le début de l’année 2022. Il se dit dépassé par son succès, et a multiplié son activité de deal pour satisfaire sa clientèle habituelle. Selon lui, il aurait vendu 8 kg de résine de cannabis, pour un bénéfice de 12 000 euros par mois.

S’il explique avoir développé ses ventes via les réseaux sociaux, il assure en revanche que les médicaments trouvés chez lui ne sont pas sa seule propriété.

Nounou non rémunérée

Pas question pour les Tarbais de donner le moindre nom à la police. Ni celle de son fournisseur, ni celle des personnes dont il soigne. A savoir que son appartement était, selon lui, un lieu de stockage pour d’autres revendeurs. Un service pour lequel il affirme n’avoir jamais été payé.

Interrogés par les enquêteurs, plusieurs acheteurs du jeune homme, identifiés grâce à l’étude de son téléphone, ont confirmé être des connaissances qu’il a d’abord aidées. Mais au fil des semaines, le dépannage est devenu une habitude. Certains ont admis commander au moins un sachet de cannabis par semaine. Si les repreneurs ont reçu un rappel de la loi, le jeune Tarbais a été placé en détention provisoire après 96 heures de garde à vue.

Il sera jugé ce jeudi 8 décembre par le tribunal de Tarbes, en comparution immédiate, pour trafic de stupéfiants.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page