Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Handball : qui est Bruno Martini, le patron de la Ligue poursuivi pour « corruption de mineur » ?


l’essentiel
Bruno Martini, président de la Ligue nationale de handball, fait l’objet d’une enquête préliminaire et est poursuivi pour « corruption de mineur » et « enregistrement d’images pédopornographiques ». Retour sur la vie d’un des hommes forts du handball français.

Une longue carrière avec un passage à Toulouse

Au cours de ses 19 ans de carrière, Bruno Martini a beaucoup erré. Il débute sa carrière au SMUC Marseille, devenu l’OM Vitrolles. Du haut de ses 1m97, le gardien français est très prometteur. Il est sélectionné pour la première fois en équipe de France en 1990, à seulement 20 ans. Après une pige en Espagne, il intègre le handball toulousain de Spacer (ancien nom de Fenix) lors de la saison 1997-1998. Cette année-là, le club de Pink City remporte la Coupe de France et la troisième place du championnat. Il a ensuite quitté Toulouse et rejoint entre l’Espagne, puis l’Allemagne avant de revenir en France à Montpellier, club avec lequel il a remporté la Ligue des champions en 2003. Il a finalement mis un terme à sa carrière en 2007, du côté de Nîmes.

A lire aussi :
Bruno Martini, ancien gardien de but de l’équipe de France de handball, poursuivi pour « corruption de mineurs » et « enregistrement d’images pédopornographiques »

Le dernier rempart des « Barjots »

Ses performances lui ont ouvert les portes de l’équipe de France où il s’y est installé comme un élément incontournable. Il a notamment été le gardien des Bleus, champions du monde en 1995, qui est le premier titre majeur du handball français. Ce titre lance l’âge d’or de la bande déjantée des « Barjots » (surnom donné aux Bleus de 1993 à 1996). Bruno Martini est à nouveau champion du monde en 2001 avec la bande des « Costauds ». Au total, il compte 202 sélections en équipe de France.

Un leadership post-carrière

Après sa carrière sportive, l’international s’est lancé dans une carrière d’encadrement. Toujours au handball. A la tête d’un groupe d’investisseurs, il rachète le Paris Handball en 2010, dont il devient directeur général. Il le reste quand, deux ans plus tard, le club est racheté par la Qatar Sports Authority, déjà propriétaire du PSG. Le club devient PSG Handball et domine le handball français, remportant neuf des dix derniers championnats de France.

Bruno Martini quitte son poste début 2021 et annonce dans la foulée rejoindre le monde de l’esport. Il est devenu le directeur général d’une des plus grandes équipes françaises, l’équipe Vitality. Il l’a quittée lorsqu’il a été élu président de la Ligue nationale de handball en novembre 2022. « Mes projets sont la visibilité, le développement économique et le positionnement », argumentait-il à l’époque : « Il faut porter les bonnes valeurs ».

A lire aussi :
Bruno Martini, directeur général de Team Vitality : « L’e-sport est plus ouvert que le monde du sport traditionnel »

Aucun lien avec Bruno Martini

Bruno Martini, figure du handball français, n’a aucun lien avec son homonyme, figure du football français décédé en octobre 2020. Les deux hommes occupaient le poste de gardien durant la même période et étaient tous les deux en équipe de France de leur discipline respective. , entre 1990 et 1996.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page