Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Guerre à Gaza : le Hamas s’excuse pour la première fois auprès des Gazaouis

Alors que le Ramadan, mois de prière et de pardon, se termine dans une semaine, le Hamas a présenté pour la première fois ses excuses aux Gazaouis pour les souffrances causées par la guerre. Dans un long communiqué publié dimanche soir sur sa chaîne Telegram, le mouvement islamiste palestinien « présente ses excuses » pour les difficultés provoquées par la guerre contre l’armée israélienne qui dure depuis près de six mois, provoquant famine, désolation et plus de 32 000 morts. date. Dans ce « message de remerciement au peuple » de la bande de Gaza, dont il reconnaît « l’épuisement », le Hamas réitère également sa volonté de poursuivre cette guerre qui, selon lui, doit permettre d’obtenir « la victoire et la liberté ». des Palestiniens.

Des « sacrifices » nécessaires

Le Hamas, élu à la tête de l’enclave gazaouie en 2006, qui l’administre sans avoir réorganisé d’élections depuis, affirme avoir voulu maintenir son objectif de contrôle des prix, dans la limite de ses capacités « compte tenu de l’agression en cours », pour tenter d’atténuer les difficultés des habitants ; il affirme discuter avec d’autres mouvements armés, des « comités populaires » et des « familles » afin de « résoudre les problèmes causés par l’occupation ».

Ces derniers mois, diverses personnalités du Hamas, comme Khaled Mechaal, ancien chef du bureau politique du Hamas, avaient estimé que des « sacrifices » étaient nécessaires à la « libération » des Palestiniens.

VIDÉO. Triage des blessés, amputations, accouchements… Un chirurgien de retour de Gaza raconte l’enfer là-bas

Depuis qu’Israël a juré d’anéantir le Hamas, en réponse aux attaques sanglantes sur son sol le 7 octobre, plus de 32 000 personnes auraient été tuées dans la bande de Gaza, un chiffre absolument invérifiable en raison de la guerre et de la fermeture des frontières qui empêche les journalistes étrangers de s’y rendre.

En novembre, alors que le bilan était d’environ dix mille morts, les Etats-Unis, alliés d’Israël, estimaient que les rapports fournis par le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, étaient fatalement sous-estimés, et que le nombre de morts ne pouvait qu’être plus élevé, principalement en raison de la densité urbaine de Gaza, un très petit territoire où vivent 2,3 millions de personnes.

Les conditions de vie de la population sont d’autant plus alarmantes que plus de 1,5 million de personnes ont fui du nord de la bande vers le sud, s’entassant dans des camps de fortune, dans le plus grand dénuement, sans soins. et sans nourriture. Selon l’ONU, une famine pourrait survenir dans les semaines à venir.

Eleon Lass

Eleanor - 28 years I have 5 years experience in journalism, and I care about news, celebrity news, technical news, as well as fashion, and was published in many international electronic magazines, and I live in Paris - France, and you can write to me: eleanor@newstoday.fr
Bouton retour en haut de la page