Skip to content
france info conso.  Comment (bien) choisir son vin rosé cet été ?

N’oubliez pas : il est à consommer avec modération. Pourtant, dans les magasins, sur les rayons des vins, les consommateurs doivent choisir entre plusieurs régions françaises, une avalanche de marques et une large gamme de prix.

Pour les amateurs de rosés secs, il s’agira de choisir entre un Côte-de-Provence, un Bandol, un Tavel ou encore un Bordeaux rosé. Nous avons demandé à un jury de professionnels de noter une quarantaine de bouteilles de ces quatre appellations. Côté Côtes-de-Provence, c’est le terroir du Grenache et du Cinsaut, qui donnent des rosés pâles, secs et aromatiques, à boire jeunes. Leur qualité est très hétérogène : sur les douze références testées, celle de la propriété Castel (Château Cavalier) arrive en tête dans cette appellation et pour un prix abordable de 7,60 €. Les cuvées dites « premium » sont également satisfaisantes. En revanche, les MDD ne s’en sortent que modérément.

Faut-il privilégier d’autres appellations ? Oui, car ils valent la peine d’être dégustés, notamment le Tavel qui a beaucoup plu à nos experts. On a affaire à des rosés de caractère, riches en alcool, de couleur sombre et qui peuvent se garder plusieurs années. Presque tous les Tavels de marque maison se portent très bien cette fois-ci. Et leur prix de vente reste correct, aux alentours de 7,65 €.

Il faut aussi essayer Bandol : dans cette famille aussi, les MDD obtiennent de bons résultats. Ces bouteilles sont vendues à 9€ en moyenne. Dans l’ensemble, ces vins ont été appréciés pour leur caractère et leur côté ensoleillé. De plus, ces rosés assez foncés ont tendance à se bonifier avec le temps.

En revanche, les rosés de Bordeaux sont décevants : ce sont des vins clairs et fruités, produits majoritairement avec les cépages Merlot et Cabernet Franc, mais qui se sont révélés de qualité très moyenne, notamment ceux des MDD. La seule bouteille de notre test à passer la rampe est un vin bio.




francetvinfo .Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.