Skip to content
Forte augmentation du nombre d’agressions sexuelles signalées en Alberta

Le taux d’agressions sexuelles au Canada a ainsi atteint son plus haut niveau depuis 1996, après une légère baisse en 2020.

Le président de l’Alberta Association of Sexual Assault Services (Services d’agression sexuelle de l’Alberta), Deb Tomlinson, attribue cette augmentation à l’effet libérateur du mouvement #metoo et des campagnes de sensibilisation.

Bien que cela puisse sembler alarmant pour certains, [cette hausse] est une bonne nouvellesouligne Mme Tomlinson.

Elle ajoute que pendant longtemps les crimes sexuels ont été cachés dans le secret, la honte et le silence, mais les services de soutien ont vu une augmentation substantielle du nombre de survivants cherchant de l’aide depuis cinq ans.

À Lethbridge, dans le sud de l’Alberta, le Chinook Sexual Assault Centre (Centre d’agression sexuelle Chinook) a connu la même tendance depuis son ouverture il y a quatre ans. Selon sa présidente Kristine Cassie, le nombre d’appels y a augmenté de 37% en 2021.

Certaines concernent des attaques récentes, d’autres beaucoup plus anciennes. C’est un crime qui touche l’âme d’une personneelle explique. Tant de gens garderont leur douleur pendant des mois, voire des années.

La grande majorité des agressions sexuelles signalées sont de niveau 1, c’est-à-dire sans blessure ni utilisation d’une arme. Selon Deb Tomlinson, c’est le type d’accusation le plus souvent déposé.

Statistique Canada note toutefois que le nombre d’agressions sexuelles continue d’être sous-estimé. Le taux de signalement de ces crimes n’était que de 6 % en 2019.

Avec les informations de Paula Duhatschek

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.