Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueBourse Entreprise

est-ce le bon moment pour acheter ou vendre ?


Le marché immobilier est en déclin. La tendance à la baisse des prix de l’immobilier qui frappe le secteur dure désormais depuis plusieurs mois. Elle se généralise dans presque toutes les grandes villes de France, y compris la capitale Paris. Cette dernière, qui n’avait jamais connu une telle situation depuis la première décennie des années 2000, lors de la crise immobilière, voit désormais ses prix baisser encore de 0,7% ce mois de novembre.

Le dernier baromètre national de Meilleurs Agents affiche des chiffres en baisse de 1,9% sur un an en novembre. Exception faite notamment pour les régions comptant le plus grand nombre de résidences de vacances (littoral et montagne). Cette tendance à la baisse touche pas moins de huit grandes villes. Dans la capitale, le prix moyen du mètre carré est tombé à 9.733 euros, soit une baisse de 5,6% en un an. Exceptionnel! Expliquant cette nouvelle donne du marché immobilier, la plateforme immobilière numérique évoque d’abord la hausse du taux d’intérêt, qui est à l’origine du découragement de la demande exprimée.  » Les prix s’adaptent à un nouveau contexte marqué par la hausse des taux d’intérêt et la baisse de la demande qui en résulte « , nous lisons.

Il faut dire que la baisse des prix a été significative, notamment entre octobre et novembre, alors que la tendance était amorcée depuis plusieurs mois. Et les prix chutent dans toute la région Île-de-France. Même les départements qui étaient jusqu’ici les plus inabordables subissent d’importantes réductions. Les logements dans les Hauts-de-Seine se sont dépréciés de 4,7% et se vendent désormais à 6 897 euros le mètre carré. Le même constat est observé dans le Val-de-Marne (-3,4% ; 5 387 euros) et en Seine-Saint-Denis (-2,6% ; 4 336 euros).

Immobilier : la reprise n’interviendrait pas avant la fin du 1er trimestre 2024

Les valeurs tarifaires ont nettement diminué à Nantes et Marseille, où la valeur moyenne du mètre carré est tombée carrément en dessous de 3.750 euros. A Nantes, le coût moyen avoisine désormais 3 746 euros, soit une baisse de 8 % sur un mois. A Marseille, la valeur est tombée à 3 745 euros. En région Auvergne-Rhône-Alpes, notamment à Lyon, où sont enregistrés les prix les plus chers, la valeur des logements se négocie en moyenne à 4 932 euros le mètre carré, soit un taux en baisse de -0,5%. .

Dans le Grand Est aussi, tout comme en Bretagne, les valeurs sont les plus chères malgré cette baisse. Ainsi, dans ces deux régions, où le prix a encore baissé de 0,3%, les chiffres de ventes sont de 3 978 euros le mètre carré à Strasbourg (pour la première) et 4 012 euros le mètre carré à Rennes. , par exemple (pour le second). Mais globalement, le marché immobilier est clairement en déclin en France.

Mais est-ce le bon moment pour acheter ? Oui et non, rétorquent les spécialistes du marché.  » Certes, les prix baissent et il est toujours bon d’acheter à un prix inférieur à celui d’il y a un an, le contexte est donc favorable pour attirer les acheteurs. », commente Julien, agent immobilier sur le marché parisien. Mais étant donné la tendance continue à la baisse des prix, « Ne vaudrait-il pas mieux attendre pour acheter à un prix encore meilleur ? », nuance-t-il. Explication : Compte tenu de la stagnation du marché dans les grandes villes, les propriétaires sont contraints de baisser encore leurs exigences. Cela laisse présager des conditions plus favorables pour les acheteurs dans les semaines et mois à venir, d’autant qu’une éventuelle reprise n’est attendue que d’ici la fin du premier trimestre 2024.



gn buss

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page