Skip to content
Entente de principe conclue chez WestJet pour les employés de Vancouver et de Calgary

La compagnie aérienne WestJet a annoncé dimanche avoir conclu une entente de principe avec le syndicat de la section locale 531 d’Unifor, qui représente plus de 700 employés de WestJet dans les aéroports de Calgary et de Vancouver.

Les détails de l’accord n’ont pas été divulgués. L’entente sera présentée aux membres du syndicat dans les prochains jours.

Cet accord est révélé quelques jours seulement après que ces salariés avaient voté à 98% pour la grève en cas d’échec des négociations. Une grève aurait donc pu être déclenchée à partir de mercredi.

La grille salariale est l’un des principaux points de discorde. Le porte-parole d’Unifor, Scott Doherty, a déclaré à l’époque que les salaires de WestJet étaient les plus faibles de l’industrie aéronautique canadienne.

Satisfaction des deux côtés

Des deux côtés de la table des négociations, le ton semble être à la réjouissance.

Le syndicat considère que l’accord offre des augmentations de salaire et des améliorations des conditions de travail attendues depuis longtemps.

WestJet se réjouit également de cette entente qui reconnaît les contributions importantes de ses précieux employés de l’aéroport et considère le succès à long terme de la compagnie.

Dans un communiqué partagé dimanche, la vice-présidente de l’entreprise, Angela Avery, considère que cet accord reflète à la fois le respect de l’entreprise envers ses salariés, mais aussi la volonté de l’entreprise de satisfaire les projets de voyage importants et tant attendus des clients, en cette période critique de reprise pour le secteur canadien du voyage et du tourisme.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.