Skip to content
En Ukraine, le sabotage comme arme de guerre contre les forces russes

Pour bloquer l’avancée russe vers Kiev, l’armée ukrainienne a saboté ses propres installations : ses ponts, ses routes et même parfois ses points de contrôle. Une équipe de France 24 s’est rendue dans la commune de Demydiv, à quelques kilomètres de la capitale, aujourd’hui inondée.

Lorsque les Russes tentaient de prendre Kiev fin février, au début de l’invasion de l’Ukraine, la ville de Demydiv, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, était sur leur chemin.

Pour arrêter l’avancée de l’ennemi, les soldats ukrainiens ont ouvert le barrage routier voisin. Alors que la majorité des civils avaient déjà fui, certains sont restés malgré les risques. Depuis deux mois, ils vivent dans une ville inondée tandis qu’un long travail a commencé pour évacuer l’eau.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.