Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Education nationale : « Nous aurons les postes », promet Nicole Belloubet

« Renouer le dialogue » avec les syndicats. Quatre jours après sa nomination à la tête du ministère de l’Éducation nationale, Nicole Belloubet a exprimé sa volonté d’« apaisement ». « Une certaine stabilité n’est pas inutile, stabilité qui n’empêche pas les réformes. Il faut apaiser et réformer », a déclaré le nouveau ministre ce mardi sur France Inter.

Son retour au gouvernement, à 68 ans, intervient en pleine tempête après des semaines de polémiques depuis l’arrivée d’Amélie Oudéa-Castéra. Interrogée sur la scolarité de ses enfants, origine d’un des couacs, l’ancienne rectrice de l’Académie a indiqué qu’ils avaient étudié dans le secteur public.

Les projets à venir sont majeurs. Nicole Belloubet a abordé celle des « groupes de niveaux » au collège annoncés par Gabriel Attal, lors de sa visite rue de Grenelle. Les élèves de 6e et 5e seront séparés pour les cours de mathématiques et de français dès la rentrée de septembre 2024. « Ce à quoi nous réfléchissons, ce sont des groupes qui puissent répondre aux attentes spécifiques des élèves, et il me semble que cette réponse n’est pas inintéressant, indique Nicole Belloubet. Nous avons une classe hétérogène et puis pour les matières fondamentales, les mathématiques et le français, nous formons des groupes pour prendre en charge les élèves. »

Gabriel Attal avait annoncé la création de postes d’enseignants dans les collèges et lycées à la rentrée 2024. « Nous aurons les postes », promet Nicole Belloubet. Nous ferons tout « pour anticiper » les recrutements, indique-t-elle, alors que le secteur est en proie à une crise de recrutement. Le ministre ne s’engage pas sur des augmentations de salaire mais dit « travailler » sur les enseignants qui sont à mi-carrière.

« Réguler » le numérique au collège

Autre fer de lance de l’actuel Premier ministre, la question du harcèlement scolaire, dont plus d’un élève est victime dans chaque classe du CE2 à la terminale. En déplacement à Reims (Marne) ce lundi, le ministre a annoncé la création d’un « baromètre annuel » pour mesurer ce fléau. Quelque 150 « emplois à temps plein » doivent être créés pour coordonner les actions de prévention dans les rectorats. Ils viendront s’ajouter aux personnels déjà formés et présents dans les écoles.

Nicole Belloubet a encore évoqué ce mercredi le versement d’une indemnisation de 1 250 euros aux assistantes sociales et infirmières scolaires, premiers interlocuteurs des victimes. La « réglementation des usages du numérique » dans les collèges est l’un des dossiers sur le bureau du ministre.

VIDÉO. Plus d’un élève par classe victime de harcèlement scolaire, selon une enquête nationale

Nicole Belloubet a été ministre de la Justice de 2017 à 2020. L’ancien membre du Conseil constitutionnel a été interrogé sur la volonté de Gérald Darmanin de supprimer le droit foncier à Mayotte afin de lutter contre l’immigration clandestine. Elle reconnaît une « singularité et une urgence » dans cette île de l’océan Indien. « Il n’est pas possible de supprimer (la loi du sol) sur notre territoire national », commente Nicole Belloubet, reconnaissant une « exception » sur le territoire mahorais.

Un hommage national sera rendu à Robert Badinter, décédé le 9 février à l’âge de 95 ans, ce mercredi place Vendôme à Paris, où se trouve le garde des Sceaux. Nicole Belloubet a une « pensée de grande admiration pour la ténacité » de l’ancienne garde des Sceaux. « Il est dans mon Panthéon personnel, confie-t-elle.

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page