Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : défaite, soirée bien arrosée, interrogatoires… Quand le match du XV de France tourne au scandale

l’essentiel
Les joueurs du XV de France défient ceux de Chardon ce samedi 10 février (15h15), dans le cadre de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations. Il y a 6 ans presque jour pour jour, le dimanche 11 février 2018, les Tricolores se déplaçaient à Edimbourg pour défier l’Ecosse dans un Tournoi. Un voyage qui a tourné au cauchemar après la nuit mouvementée vécue par certains joueurs de l’équipe de l’époque.

Très mauvais voyage. Défaits en ouverture du Tournoi 2018 par l’Irlande (comme cette année) et par un drop meurtrier de Jonathan Sexton après la sirène, les Bleus se rendent en Ecosse pour redresser la barre. Mais le Chardon XV, emmené par un grand Graig Laidlaw, maintient les Bleus la tête sous l’eau (32-26).

Après le match, et autorisés à sortir par l’entraîneur de l’époque, Jacques Brunel, plusieurs joueurs du XV de France ont quitté l’hôtel Balmoral pour aller faire la fête à Édimbourg. Chez Tigerlily, un bar sur George Street, et la discothèque attenante, Lulu. Très éméchés à la sortie, les Bleus auraient échangé des coups avec les Ecossais. Un scénario bien différent de la version « officielle » donnée à l’époque.

Lire aussi :
Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : Finn Russell devant Antoine Dupont ! Pourquoi l’Ecossais est le joueur le mieux payé au monde

Cela suppose qu’Arthur Iturria se serait cassé le nez et ouvert la lèvre en sautant dans son lit. Et que Geoffrey Palis aurait ouvert son sourcil en heurtant un luminaire lors d’une partie de beuverie.

Des joueurs interrogés par la police

Plus tard, dans la chambre d’hôtel d’un joueur français, une jeune femme aurait été très violemment giflée. Elle a porté plainte pour agression sexuelle. Un son enregistré par Teddy Thomas en privé a fuité sur internet, l’ailier affirme avoir quitté la pièce où se trouvait une « fille » avec d’autres joueurs, sans savoir ce qui s’y est passé par la suite.

Lire aussi :
Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : Woki, Bielle-Biarrey, Roumat… Quelle est la composition du XV de France face au XV de Chardon ?

Lundi matin, la police d’Edimbourg a empêché le décollage de l’avion du XV de France afin de pouvoir interroger plusieurs joueurs. Six internationaux manquaient à l’appel à l’arrivée du premier avion à l’aéroport d’Orly : Anthony Belleau, Jonathan Danty, Yacouba Camara, Félix Lambey, Louis Picamoles et Rémi Lamerat. Ces six joueurs sont finalement rentrés en France en fin de soirée.

Lire aussi :
Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : pourquoi l’arbitre du match Nic Berry, ancien joueur, a mis brutalement fin à sa carrière

Les autorités écossaises ont finalement conclu après enquête qu' »aucun crime » n’avait « été commis », et ont précisé qu’elles n’avaient eu connaissance d’aucune bagarre impliquant les joueurs, comme l’ont évoqué plusieurs médias français.

Sanctions de la Fédération

Après cette soirée, plusieurs joueurs ont été exclus du groupe retenu pour affronter l’Italie, pour la troisième journée du Tournoi des Six Nations. « Par ce comportement inapproprié, ils n’ont pas respecté leur statut de joueurs internationaux et les devoirs qui en découlent », a indiqué la Fédération française de rugby (FFR) dans un communiqué mardi 13 février.

Lire aussi :
Ecosse – France au Tournoi des 6 Nations : peu de changements par rapport à l’Irlande, découvrez la composition officielle des Bleus

La FFR n’avait alors cité aucun nom. Mais cette sanction concernera finalement l’ailier Teddy Thomas, déjà auteur de trois essais en deux matches contre l’Irlande puis l’Ecosse, mais aussi les troisièmes lignes Louis Picamoles et Sekou Macalou, les centres Rémi Lamerat et Jonathan Danty, les deuxièmes lignes Félix Lambey et Arthur Iturria. , ainsi que l’ouvreur Anthony Belleau.

Lire aussi :
Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : « Il joue à Candy Crush, mange des bonbons, boit du Red Bull… » a raconté Finn Russell dans des anecdotes folles

Le XV de France se déplace à Murrayfield ce samedi, avec également l’envie de relever la tête. En espérant que l’issue soit plus favorable aux Bleus qu’il y a six ans.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page