Skip to content
Drummondville : le syndicat Siemens Unifor rejette l’entente de principe


Le syndicat Unifor, qui représente quelque 200 employés de Siemens à l’usine de Drummondville, a annoncé lundi son rejet de l’entente de principe visant à renouveler la convention collective.

• Lisez aussi : Une grève ferroviaire historique va faire des ravages au Royaume-Uni

En mandat de grève depuis le 30 avril, la section locale 244 du syndicat affilié à la FTQ a accepté une recommandation du conciliateur au dossier afin de hâter une entente.

« Nous devons conclure que les gains salariaux obtenus par le comité de négociation n’ont pas répondu aux attentes des membres présents à l’assemblée de ratification », a déclaré Hugues Perreault, représentant national d’Unifor.

« Les membres sont plus que déterminés à faire des gains salariaux substantiels et le message envoyé à leur employeur est clair, eux et elles ne lâcheront rien », a ajouté M. Perreault.

Les négociations pour le renouvellement de la convention collective expirée depuis le 13 février butent toujours sur la revalorisation des salaires, des assurances et des congés.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.