Nouvelles du Canada

Documentaire Dear Audrey présenté à Edmonton

L’histoire relate la réalité du cinéaste activiste Martin Duckworth alors qu’il accompagne sa femme à travers les dernières étapes de la maladie d’Alzheimer.

Ce long métrage réalisé par Jeremiah Hayes n’est cependant pas un film entièrement basé sur la maladie et est plutôt un hommage au véritable amour de ce couple. « Aimer! À mon avis, c’est l’amour qui m’a le plus sauvé », déclare Martin Duckworth.

En 2016, trois ans après le diagnostic de la maladie d’Audrey, le réalisateur montréalais Jeremiah Haye a approché son ami Martin Duckworth pour lui demander de tourner un documentaire sur sa réalité.

Il a dit quelque chose comme « non, je n’ai pas grand chose à dire »se souvient Jeremiah Haye, qui lui a alors demandé s’il pouvait au moins filmer le moment où il jouait du piano pour aider sa femme à dormir.

Il a dit oui alors j’ai filmé ça et après ça il n’a jamais dit non. J’ai filmé régulièrement, tous les mois, pendant quatre ansdit Jeremiah Hayes.

Tourné en Estrie, Québec, dans le chalet familial de Martin Duckworth et chez lui à Montréal, Chère Audrey est le résultat de plus de 50 jours de tournage.

La réalisatrice utilise également de nombreux extraits de la collection personnelle de la famille et des photos prises par Audrey elle-même, photographe de carrière militante.

Lorsque les archives font défaut, le film utilise des scènes d’animation en noir et blanc pour recréer des souvenirs.

 » C’était très émouvant de voir un ami passer par là. »

Une citation de Jeremiah Hayes, réalisateur

Jeremiah Hayes a vécu beaucoup d’émotions lors du tournage, mais surtout lors du montage. J’ai trouvé que l’édition était une joie. Par contre, il y a des scènes qui me font pleurer à chaque fois que je les regarde. Ils ont toujours les mêmes effets sur moiavoue le réalisateur.

De son côté, Martin Duckworth n’a pas trouvé difficile d’avoir une caméra qui entrait dans son intimité. C’était la vie qui était difficile. Pour passer quelques années avec ma femme bien-aimée qui s’en allaita révélé celui qui a eu une longue carrière cinématographique.

La production touchante, primée dans plusieurs festivals internationaux, sortira en salle au Metro Theatre d’Edmonton le samedi 27 août et le lundi 29 août.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page