Skip to content
Des témoins confirment l’humiliation infligée à une lycéenne voilée avant le bac




La lecture des articles est réservée aux abonnés. Ouvrir une session

 » Tu sors ce truc de ma tête. » C’est ce qu’aurait lancé une responsable pédagogique d’un lycée parisien à une élève voilée à son arrivée devant l’établissement, jeudi 16 juin, alors qu’elle venait passer une épreuve du baccalauréat. L’étudiant, qui dit avoir rapidement obtempéré (confirmé par plusieurs témoins auditionnés), s’est néanmoins vu refuser l’entrée de l’établissement et s’est dit « attaqué » par ce membre du personnel éducatif.

 » Elle ma tout de suite agressivement contestée, en adoptant Ton de laagréable « , raconte Sabrina*, 18 ans, encore marquée par les événements lorsqu’elle s’adresse à Mediapart. La jeune femme dit avoir l’habitude d’aller à son lycée et d’enlever le voile à l’entrée, puis de le remettre en sortant.  » En arrivant, donc je l’ai sorti sans discuter dès qu’elle me l’a demandé, même si elle ne l’a pas fait gentiment. »

De plus en plus « agressif » selon Sabrina, la responsable pédagogique aurait alors « poussé » et mis de côté, laissant entrer les autres candidats à l’intérieur du lycée.  » Elle ma dit qu’elle s’occuperait de moi cas après. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait car je n’avais plus le voile sur moi. J’ai répondu que j’étais un étudiant comme les autres et ce j’aialler mon test à passer aussi, mais elle ne m’a pas laissé entrer »poursuit Sabrina, qui souligne qu’elle était déjà stressée par l’épreuve écrite de français qui l’attendait.

Lors de l’épreuve de philosophie du Baccalauréat, à Paris, le 15 juin 2022. © Photo Thomas Coex / AFP


mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.