Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Des agriculteurs contre l’installation d’une entreprise de ferraille sur des terres agricoles


Les agriculteurs albertains du comté d’Athabasca protestent contre l’installation d’une entreprise de ferraille sur les terres agricoles. En plus du bruit, ils craignent des conséquences potentielles sur l’écosystème environnant.

Allan Jenkins vit dans la communauté d’Amesbury, au nord d’Edmonton. En décembre dernier, une propriété attenante à sa ferme a été vendue à WIL Démolition et récupérationune entreprise de ferraille basée en Saskatchewan.

En mars, il s’est rendu sur un sentier traversant une partie boisée de son terrain pour enquêter sur la source du bruit que sa femme avait entendu. C’est alors qu’il découvre, à quelques mètres de ses champs, un monticule de ferraille comprenant des tuyaux, des câbles et un tas de véhicules.

J’ai pensé, « Attendez une minute. Ce n’est pas normal. Vous ne devriez pas faire cela, surtout dans ce domaine. »

Craintes de la faune

Allan Jenkins craint que les contaminants qui s’échappent du site industriel n’affectent les résidents, les fermes et la faune. Il ajoute que le bruit et la sécurité de ses 25 petits-enfants qui visitent la ferme familiale sont également préoccupants.

Une enquête au sol effectuée en mai a révélé que l’entreprise avait entreposé de l’acier sur sa propriété.

Alberta Malcolm élève du bétail au nord du site de WIL Démolition et récupération. Il aimerait que sa propriété demeure zonée pour l’agriculture : Il y a beaucoup d’endroits dans le comté d’Athabasca qui conviendraient à l’une de ces installations.

Il craint également que des contaminants ne s’infiltrent dans l’écosystème, ce qui pourrait avoir un impact sur le territoire des caribous des bois à proximité.

Pourquoi mettre en place une telle installation dans une zone où l’on cherche à protéger un animal [le caribou des bois] qui est au bord de l’extinction?

La ferraille qui jonche ce champ agricole comprend des tuyaux, des câbles et un tas de véhicules.

Photo : Radio-Canada / Fourni par Joseph Jenkin

L’entreprise reconnaît ses erreurs

Le PDG de WIL Démolition et récupérationWalter Strutynski, affirme que l’entreprise a commencé à transporter de la ferraille sur le site en février, en violation du zonage agricole de la propriété.

Il reconnaît également que certaines activités sur le site avaient traversé la limite de propriété d’Allan Jenkins.

C’est de ma faute. J’aurais aimé faire un peu plus de recherche, mais nous ne pouvons pas changer le passé, nous devons juste faire face au présent.

Le comté d’Athabasca a reçu une plainte concernant la propriété en avril.

En juin, WIL Démolition et récupération a déposé une demande de rezonage de la propriété d’une utilisation agricole à une utilisation industrielle légère.

Cette demande a fait l’objet d’une audience publique le 27 juillet afin de recueillir les commentaires des résidents et autres intervenants. Une pétition contre le rezonage présentée au conseil départemental a recueilli 181 signatures.

Les questions soulevées lors de la réunion comprenaient le bruit, l’environnement, le risque de détérioration de la route de gravier et la nécessité d’un contrôle supplémentaire de la poussière.

Walter Strutynski soutient que si la demande de rezonage avait été couronnée de succès, des heures d’ouverture fixes auraient aidé à contrôler les problèmes de bruit.

En ce qui concerne les préoccupations environnementales, il dit que son entreprise ne traite qu’avec trois fournisseurs qui vendent propres produits.

À la suite de l’audience publique, le conseil du comté d’Athabasca a ajourné au 31 août la deuxième lecture de la demande de rezonage.

Avec des informations de Luke Ettinger

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page