Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Dans le centre de Toulouse, la présence de nouveaux policiers se fait remarquer


l’essentiel
Les policiers renforcent leur dispositif de sécurité à Toulouse. Une présence rassurante saluée notamment par les commerçants.

En cette fin d’année, la police nationale est de plus en plus présente dans les rues de Toulouse. C’est même une présence qui se remarque. Il y a eu 103 policiers supplémentaires en Haute-Garonne depuis 2017, soit 10 % de plus. Dans les lieux très fréquentés de la ville, l’action préventive des policiers semble avoir été efficace. « Je trouve que c’est plus calme » décrit une vendeuse du Baker’s Lounge, une boulangerie souvent ouverte le soir. « Tout le monde me dit que la place Saint-Pierre doit être folle, mais nous n’avons jamais eu de problèmes. Le soir, la police vient plus souvent. Ils se garent juste devant le magasin. Quelques mètres plus loin, le gérant d’un Le restaurant asiatique est aussi rassuré par la présence d’agents : « Le soir, ça craint un peu, on a parfois des soucis, mais la police est souvent juste à côté. Je n’ai pas vu de débordements donc j’imagine qu’ils sont assez présents. » »

A lire aussi :
INFOGRAPHIE. Vols, violences, trafics de drogue… découvrez les chiffres de la délinquance à Toulouse

Malgré l’affluence rue Alsace-Lorraine, les passants semblent sereins. « Je me sens en sécurité, je n’ai jamais été confrontée à des phénomènes de violence », confie Fanny. « On remarque que les policiers patrouillent davantage », ajoute son amie Lorène. « Je les ai vus autour de la place Wilson », évoque Marianne qui dit se sentir « en sécurité ». Elle avoue que c’est surtout son vélo qui l’inquiète. « J’ai plusieurs amis qui ont été volés. »

Toujours des vols

En revanche, les commerçants de la rue Alsace ne partagent pas forcément les avis positifs. Surtout en cas de vol à l’étalage. « Ça arrive moins depuis l’été où on avait les portes ouvertes, mais on a toujours des incidents », explique une vendeuse d’un magasin de lunettes de soleil. « La police passe de temps en temps, à pied et en voiture. Mais il faut reconnaître qu’il y avait plus de proximité dans le passé. Dans un magasin de maroquinerie, le renforcement de la présence policière pour Noël ne produirait « aucun effet » selon une vendeuse. « On a toujours le même groupe de voleurs qui attaquent les magasins », déplore-t-elle.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page